Les combinaisons de spécialités pour être accepté en bachelor en management

Par Manon Pellieux, publié le 28 Mars 2022
3 min

INFOGRAPHIES. À la suite de notre classement des bachelors en management, nous avons analysé les données concernant les spécialités suivies au lycée par les étudiants intégrés en bachelor ainsi qu'en BBA en écoles de commerce à la rentrée 2021. Découvrez également s'ils sont issus d'un bac général ou technologique.

En janvier, nous nous intéressions au profil des nouveaux intégrés dans les 14 écoles post-bac de notre classement des grandes écoles de commerce. Mais qu'en est-il du profil des bacheliers 2021 intégrés en bachelor ou BBA en management généralistes ? À l'aide des données collectées et analysées pour réaliser nos classements des bachelors en management et BBA, nous avons observé l'origine des nouveaux étudiants au sein de 54 programmes post-bac d'écoles de commerce.

Lire aussi

85% des élèves de bachelors et BBA ont passé un bac général

Et il n'y a rien de bien nouveau sous le soleil ! Comme pour les PGE (programmes Grande école), les bacheliers généraux restent les principaux admis dans ces formations en écoles de commerce en trois ou quatre ans après le bac. Les bacheliers ayant suivi la nouvelle formule du bac avec spécialités représentent 63,8% des nouveaux intégrés. Il faut ajouter les 21,1% de bacheliers issus des anciennes séries générales (S/ES/L). Au total, ce sont donc 85% des premières années qui possèdent un bac général. Seulement un élève sur dix provient d'un bac STMG au sein des programmes bachelors en management et BBA analysés.

Lire aussi

Maths et SES : la doublette de spécialités la plus suivie

Du côté des bacheliers généraux et de leurs spécialités, il n'existe pas ici une grande différence par rapport aux choix opérés en terminale par les intégrés en PGE. La combinaison mathématiques et SES (23,2%) demeure la plus prisée par les nouveaux intégrés en bachelor et BBA. Suivent les combinaisons HGGSP (histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques) et SES (sciences économiques et sociales) avec 22,1%, et SES et LLCER (langues, littératures et civilisations étrangères) avec 16,7%. On retrouve aussi des profils totalement scientifiques, puisque 6,9% des nouveaux intégrés ont suivi la combinaison mathématiques et physique-chimie.

Pour résumer, les bachelors et BBA ont accueilli à la rentrée 2021 des profils de bacheliers généraux plus diversifiés que pour les PGE. Un phénomène qui s'explique notamment par la sélectivité plus forte en PGE. Finalement, les combinaisons retrouvées sont les mêmes, mais dans des proportions moins marquées.

Ces répartitions sont une photographie de la rentrée 2021, la première qui a accueilli des étudiants avec le nouveau bac en poche. Les établissements du supérieur sont susceptibles de faire évoluer leurs attentes quant au profil des candidats l'an prochain. Tout comme les lycéens, qui vont continuer à diversifier leurs choix de spécialités au fil du temps …

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !