Grenoble EM : des profs formés aux enjeux du développement durable

Par Iona Doklean, publié le 16 Avril 2013
2 min

Grenoble EM ne néglige aucun effort pour sensibiliser son personnel au DD (développement durable) : guides en libre accès sur l'intranet de l'établissement, formation au tri des déchets pour tous les agents d'entretien ainsi que pour le personnel administratif.

L'école a en outre créé il y a 15 ans un CDPM (Centre de développement personnel et managérial), avec, par exemple, des formations aux premiers secours ou sur le handicap. Depuis le début de l'année, Grenoble EM offre également à ses salariés la possibilité de recourir à un “mécénat de compétences”, c'est-à-dire une mise à disposition de 5 jours par an pour ceux qui veulent s'investir dans des associations d'intérêt général.

 
Des profs coachés pour savoir comment mettre plus de DD

 

Les enseignants bénéficient par ailleurs d'une formation spécifique depuis 2009. Caroline Gauthier, une professeure de l'école, dispense annuellement aux volontaires – une dizaine en général – une formation de trois heures pour les aider à inclure le développement durable dans chacun de leurs cours. “Si la thématique était complètement marginale au début des années 2000, les professeurs sont de plus en plus demandeurs aujourd'hui et ont déjà mis leurs cours en questionnement”, témoigne-t-elle.

En sus de ce cours, il y a un manuel et les discussions informelles qui s'ensuivent. Car si elle s'amuse d'un éventuel rôle de coach en développement durable auprès des autres enseignants, Caroline Gauthier souligne qu'il s'agit avant tout d'“échanges entre pairs”. “Un professeur de finance connaît mieux sa matière que moi, mais je peux l'aider à réfléchir sur le choix des supports ou des exemples ayant une dimension DD pour illustrer son cours”, fait-elle valoir. Une fois sensibilisés, les professeurs pourront d'autant plus enseigner leur matière aux étudiants à travers le prisme du développement durable.
 

À noter aussi
Grenoble EM montre aussi l'exemple dans le domaine de l'égalité des chances : elle a créé un poste à plein temps de chargé de mission pour la diversité et a été un moteur dans la mise en place du concours Passerelle pour le recrutement sur critères sociaux.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !