1. Vie associative : les écoles de commerce qui bougent
Enquête

Vie associative : les écoles de commerce qui bougent

Envoyer cet article à un ami

Au cœur de la vie étudiante des grandes écoles, les associations rythment l’année des élèves, entre préparation des élections, organisation des soirées et autres événements. Parmi les plus actives, les BDE (Bureaux des élèves) et juniors entreprises, gérées comme de véritables petites entreprises par les étudiants impliqués. Lesquels sont les plus dynamiques ? Quels bénéfices pour les participants ? Réponses dans notre dossier consacré aux écoles de commerce.

Certaines associations étudiantes sont devenues des "machines de guerre" avec de vrais budgets de PME. C’est le cas du BDE (Bureau des élèves) de l’Essec, l’association qui organise la vie de campus, les soirées et les différents week-ends d’intégrations. La nouvelle équipe élue chaque année organise, en janvier, l’une des plus grosses soirées étudiantes de France - la "Nuit de l’Essec" - où elle fait venir des DJ et groupes de rocks.

Le BDE de l’Essec monte également un très sélect "gala" annuel (tenue de soirée exigée) où sont invités les anciens. Tous ces évènements sont relayés par le touffu site web EssecLive, qui recense activités, photos des soirées, et dates des prochaines festivités.

Les 5 BDE les plus puissants Chiffre d’affaire
BDE Essec 800.000 €
BDE HEC 600.000 €
BDE ESCP Europe 600.000 €
BDE Sup de co Reims 550.000 €
BDE Edhec 480.000 €
Données recueillies auprès des BDE (base 2009-2010) sauf pour l’ESCP Europe (chiffres fournis par les écoles).
A côté des BDE, les Junior Entreprises (JE), autres associations typiques des campus des ESC (écoles supérieures de commerce), jouent une carte plus sérieuse. Ces mini cabinets de conseils, qui facturent leurs prestations aux entreprises, permettent aux étudiants de réaliser des petites missions, et de percevoir une rémunération. Dans ce domaine, celle de Télécom École de Management fait partie des plus actives. Classée dans les 5 meilleures (sur 150, toutes écoles confondues) par la Confédération nationale des juniors entreprises, elle a remporté divers prix.

Il faut dire que Sprint (le nom de cette association), possède un atout : elle est commune à l’école de commerce et à Télécom SudParis l’école d'ingénieurs avec qui elle partage son campus à Evry. Cette Junior entreprise intervient dans les domaines des réseaux, du multimédia, de la communication et du marketing : de quoi créer des synergies intéressantes. Parmi ses clients, on trouve aussi bien Orange qu’Accenture, EDF, Philips ou le Crédit Lyonnais.
Les 10 meilleures
Juniors Entreprises (JE)
Rang CNJE
Telecom EM *****
ESCEM ****
ESIEE ****
Audencia ***
EDHEC ***
ESC Rennes ***
ESC Toulouse ***
Euromed ***
Rouen Business School ***
SKEMA ***

***** : JE classée dans les 5 meilleures (sur 150) par la CNJE
**** : JE classées dans les 8 meilleures (sur 150)
*** : JE classées dans les 30 meilleures (sur 150)

> Méthodologie : audit, note de stratégie jugeant l’accomplissement des objectifs fixés, et enquête de satisfaction auprès des clients menée par la CNJE (Confédération nationale des juniors entreprise) en 2010. Tous les types de JE sont concernées (écoles d'ingénieurs, facs, écoles de commerce…).
Sommaire du dossier
Vie associative dans les écoles : des engagements payants Estelle, présidente de la Course Croisière Edhec 2011 : "À 21 ans, je gère un budget d’1,8 million d’euros"