Tous les articles

Décryptage

Arts et Métiers ParisTech propose une nouvelle formation aux bacheliers STI2D

À la rentrée 2014, l’école d’ingénieurs Arts et Métiers ParisTech ouvrira un nouveau cursus, destiné aux bacheliers STI2D. D’une durée de trois ans, le Bachelor de technologie formera les élèves aux enjeux technologiques actuels et leur permettra d’entrer directement sur le marché du travail ou de poursuivre vers des études d’ingénieur. La formation sera dispensée sur deux campus de l’école, à Châlons-en-Champagne et Bordeaux-Talence.

Rentrée 2014 : 9 écoles d’ingénieurs publiques augmentent leurs droits de scolarité Pour les nouveaux inscrits aux Mines Saint-Étienne, les frais d'inscription s'élèveront à 2.300 €. // © T. Chassepoux / ENSM-SE
Pour les nouveaux inscrits aux Mines Saint-Étienne, les frais d'inscription s'élèveront à 2.300 €. // © T. Chassepoux / ENSM-SE
Boîte à outils

Rentrée 2014 : 9 écoles d’ingénieurs publiques augmentent leurs droits de scolarité

Télécom ParisTech, Télécom Bretagne, Télécom SudParis mais aussi les écoles des Mines (Paris, Saint-Étienne, Alès, Douai, Nantes et Albi-Carmaux)… Ces neuf écoles d’ingénieurs publiques font passer leurs droits de scolarité de 850 € à 1.850 € dès la rentrée 2014, pour leurs nouveaux étudiants.

Décryptage

Écoles d'ingénieurs : comment elles vous forment (aussi) à la recherche

Mettre en contact les étudiants avec la recherche fait partie intégrante des missions des écoles d'ingénieurs. C'est même une obligation imposée par la Commission des titres d'ingénieurs. Leur objectif : donner des compétences qui seront également utiles pour travailler en entreprise, et pas seulement en recherche académique. Au programme : cours donnés par des enseignants-chercheurs, expériences réalisées en salle blanche comme dans l'industrie, stages en laboratoire de recherche et double diplôme.

Louise, élève à Centrale Lille : "J'ai été étonnée par la diversité des matières enseignées" Louise, Centrale Lille // © Sophie Blitman
Louise, Centrale Lille // © Sophie Blitman

Louise, élève à Centrale Lille : "J'ai été étonnée par la diversité des matières enseignées"

C’est grâce aux conseils d’une de ses enseignante que Louise opte pour une classe préparatoire tandis que ses excellents résultats lui permettent d’obtenir des aides financières. Tel est le parcours de cette jeune fille de 21 ans aujourd’hui en 2e année de Centrale Lille.

Arnaud, élève à Polytech Clermont-Ferrand : "La prépa intégrée m’a laissé le temps de réfléchir à ma spécialité" Arnaud, Polytech Clermont-Ferrand // © Sophie Blitman
Arnaud, Polytech Clermont-Ferrand // © Sophie Blitman

Arnaud, élève à Polytech Clermont-Ferrand : "La prépa intégrée m’a laissé le temps de réfléchir à ma spécialité"

Après le bac, Arnaud a intégré le parcours de préparation aux écoles d’ingénieurs du réseau Polytech (PEIP), à l’issue duquel il a décidé de se spécialiser en physique. Le voici désormais, à 20 ans, en première année de cycle ingénieur à Polytech Clermont-Ferrand. 

Aymeric, étudiant aux Mines de Saint-Etienne : "J’ai personnalisé mon parcours pour travailler dans la finance" Aymeric, EMSE // © Sophie Blitman
Aymeric, EMSE // © Sophie Blitman

Aymeric, étudiant aux Mines de Saint-Etienne : "J’ai personnalisé mon parcours pour travailler dans la finance"

A 22 ans, Aymeric est en troisième et dernière année à l’Ecole des mines de Saint-Etienne et a déjà un pied dans la vie active puisqu’il suit sa formation en alternance. L’aboutissement d’un parcours qu’il s’est attaché à personnaliser progressivement.