Centrale Lyon ouvre une classe préparatoire intégrée

Par Clément Rocher, publié le 31 Janvier 2022
3 min

L'école d'ingénieurs Centrale Lyon diversifie son recrutement à travers la création d’un cycle préparatoire intégré. Ce parcours sera ouvert en septembre 2022 sur le site de Saint-Étienne.

L’école Centrale de Lyon ouvre un cycle préparatoire intégré "CapECL". Cette formation en petite classe (24 élèves) se déroule en deux années sur le site de Saint-Étienne de l'école d'ingénieurs. Elle propose une formation scientifique intensive en mathématiques et physique-chimie.

Une prépa intégrée pour traduire une volonté d'ouverture sociale

Ce parcours post-bac est ouvert aux bacheliers généraux directement après la terminale. Le recrutement s’effectue sur dossier : le projet de formation motivé du candidat sera particulièrement pris en compte.

L’école d’ingénieurs a la volonté de diversifier ses recrutements. "On souhaite que ce nouveau cycle soit synonyme d’ouverture sociale, territoriale et culturelle", explique Grégory Vial, directeur des formations à l'école Centrale de Lyon. Une bourse d’établissement sera mise en place à l’attention de ces nouveaux étudiants, accessible aux élèves boursiers et non boursiers.

Lire aussi

Les étudiants sont orientés vers les différents cursus ingénieur

Ce parcours post-bac sera différent de celui instauré à l’École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE), école interne de Centrale Lyon. "Nous avons des objectifs et une approche pédagogique différente. Nous allons néanmoins mutualiser certains cours comme les sciences de l’ingénieur, les sciences du numérique ou bien les langues." Un tutorat individualisé sera organisé par les élèves-ingénieurs pour leur permettre de progresser dans leurs méthodes de travail et d’organisation.

A l’issue de ce cycle préparatoire, il sera possible d'accéder à l'ensemble des cursus ingénieur des deux campus de l'École Centrale de Lyon : le cursus ingénieur généraliste et les quatre cursus ingénieur de spécialité (énergie, génie civil, génie mécanique, génie physique).

L’école étudiera avec attention le projet de formation de chaque étudiant. "Notre objectif est d’arriver à aligner les aptitudes avec les aspirations des élèves", conclut Grégory Vial.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !