École d’ingénieurs : tout savoir sur la nouvelle formation « Systèmes Intelligents et Durables » de l’ESIEE-IT

Par L'Etudiant Fab, publié le 23 Mars 2022
7 min

À la rentrée 2022, l’ESIEE-IT, école d’ingénieurs de référence en matière d’expertise numérique, proposera une toute nouvelle formation baptisée « Systèmes Intelligents et Durables ». Objectif : former des spécialistes de l’IoT, de l’intelligence artificielle et de la robotique capables de faire émerger des projets à la fois smart et green, c’est-à-dire conciliant confort de vie et respect de l’environnement.

L’ESIEE-IT fait peau neuve, et ce n’est rien de le dire ! Après avoir emménagé dans un campus flambant neuf à Pontoise, doté d’équipements intelligents et d’espaces de travail adaptés aux pédagogies interactives, l’école d’ingénieurs proposera une toute nouvelle formation à la rentrée 2022 : « Systèmes Intelligents et Durables ».

Cette filière, accessible après un bac +2 scientifique ou technique, entend former des ingénieurs possédant de solides compétences en matière d’IoT, d’intelligence artificielle et de robotique. Comme les deux autres formations phares de l’école (« Réseaux et Sécurité » et « Informatique et Applications »), le cursus s’échelonne sur trois ans et il est validé par un diplôme d’ingénieur ESIEE-IT, accrédité par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI).

« Systèmes Intelligents et Durables », une formation qui répond à une vraie demande

À l’origine du nouveau cursus « Systèmes Intelligents et Durables », il y a une demande, celle d’une vie toujours plus confortable, autrement dit, toujours plus connectée, intelligente et efficace. Oui mais voilà, l’optimisation du confort de vie de l’être humain ne doit pas se faire au détriment de son environnement, et c’est là tout l’enjeu de cette nouvelle formation.

Concevoir, mettre en place et piloter des systèmes IoT (les fameux objets connectés à internet), développer et optimiser des robots autonomes, faire converger ces techniques pour lancer des projets smart – c’est-à-dire résolvant une problématique – et green, c’est-à-dire durables et responsables, voilà les compétences que développeront les étudiants de la formation. Au cœur de ces solutions au service de l’être humain et de la planète, on trouve notamment le concept de Smart City, qui constituera une des pierres angulaires du cursus.

Trois domaines clés : Smart City, robotique et intelligence artificielle

Concrètement, une Smart City est une ville qui utilise les nouvelles technologies dans une stratégie à la fois sociétale et environnementale, afin d’améliorer le quotidien de ses habitants, sans nuire à l’environnement. Le module Smart City de la formation permet d’étudier l’internet des objets (IoT), mais aussi la conception de systèmes d’acquisition et d’analyse des données, le pilotage et le contrôle à distance ou encore les énergies renouvelables, les systèmes photovoltaïques et les éoliennes.

La dimension robotique de la formation quant à elle, vise à étudier toutes les phases de développement des systèmes robotiques intelligents, de l’étude à la réalisation : modélisation, programmation, traitement de l’image, réalité virtuelle et augmentée, etc. Le but est notamment d’apprendre à développer des robots mobiles autonomes, autrement dit des robots dotés d’éléments de perception et de localisation, d’une stratégie de navigation, d’une intelligence et d’une capacité de prise de décision.

L’intelligence artificielle et le machine learning justement, constituent le troisième pilier de la formation. Cette science moderne a pour but d’apprendre aux machines à développer des algorithmes intelligents pour qu’un jour, peut-être, elles soient dotées d’une conscience, d’une sensibilité et d’un esprit. Les étudiants découvriront également l’univers des jumeaux numériques, qui consiste à créer une simulation informatique d’un produit, d’un processus ou d’un service physique pour analyser et prédire le processus au niveau de l’objet physique. Les étudiants se formeront aussi à la programmation et au développement d’applications web/mobile.

Enfin, il est bon de préciser que l’anglais tient une place de choix dans la formation. Il faut dire qu’il s’agit de LA langue du numérique et que bon nombre des étudiants seront amenés à travailler à l’international.

Le learning by doing et l’alternance au cœur de la pédagogie de l’ESIEE-IT

L’ESIEE-IT, dans toutes ses formations, base sa pédagogie sur le learning by doing et l’alternance. Le learning by doing est une pédagogie par projets réels en équipe, encadrés par des enseignants et pour le compte de véritables clients, avec engagement de résultats.

L’alternance s’inscrit également dans cette pédagogie de la pratique. L’école propose un long rythme d’alternance, entre un et deux mois en école et un et deux mois en entreprise. Elle met à la disposition de ses étudiants un vaste réseau de plus de 800 entreprises partenaires. Enfin, si l’alternance regorge d’avantages en matière de professionnalisation, elle permet aussi aux apprentis de bénéficier d’une formation gratuite et rémunérée et ça, c’est tout sauf négligeable !

Et les débouchés dans tout ça ?

Rappelons que l’ESIEE-IT est une école d’ingénieurs créée pour répondre aux enjeux numériques des entreprises (elle appartient au groupe éducatif CCI Paris Île-de-France Éducation). Autant dire que si une formation comme « Systèmes Intelligents et Durables » existe, c’est pour répondre à une demande forte.

Les diplômés sont particulièrement recherchés dans les domaines de la Smart City (Smart Buildings, Traffic Management, Smart Energy, Air Pollution, Waste Management, Smart Street Lights, Intelligent Shopping…), du médical (aide aux personnes handicapées, moniteur de signes vitaux…), de l’automobile (transports, simulateur de conduite…), de la défense et de la sécurité, de la ruralité (agriculture connectée, serres connectées…), de l’industrie ou encore de la gestion de catastrophe. Ils y exerceront en tant qu’ingénieur en robotique, ingénieur en Smart City, ingénieur de robots autonomes, développeur d’applications IoT, concepteur des systèmes photovoltaïques, etc.

Process de recrutement de l’école d’ingénieurs

Pour en savoir plus sur la formation « Systèmes Intelligents et Durables », le mieux est de participer aux journées portes ouvertes, qui sont régulièrement organisées par l’ESIEE-IT, en s’y inscrivant en ligne.

Concernant le processus d’inscription, la candidature se fait également en ligne sur www.esiee-it.fr. Le recrutement s’effectue sur dossier, suivi d’un entretien de motivation ainsi que d’un test de niveau d’anglais. Date limite de dépôt du dossier de candidature : 8 avril 2022 et 3 juin 2022 (pour la dernière session d’admission).

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !