Deux tiers des grandes écoles comptent plus de 30% de boursiers sur critères sociaux

Par Sylvie Lecherbonnier, publié le 05 Avril 2011
2 min

Nouveaux concours ou procédures d'admission, alliances naissantes entre établissements, chiffres et informations à retenir... Letudiant.fr suit pour vous les nouveautés des écoles d'ingénieurs. Un bon complément à nos dossiers pratiques.

La Conférence des grandes écoles (CGE) a publié jeudi 16 décembre 2010 un livre blanc sur l’ouverture sociale de ses membres. Résultats : 61% des écoles membres de la CGE comptent plus de 30% d’étudiants bénéficiaires d’une bourse sur critères sociaux (bourses CROUS et autres). Si on s’en tient à l’indicateur « boursiers du CROUS », 32,5% des écoles comptent plus de 30% de boursiers CROUS et plus. Les écoles d’ingénieurs et de management les plus sélectives se situent, elles, dans la tranche de 20% à 30% de boursiers, dont 10% à 20% de boursiers du CROUS.

Près de 600 actions en faveur de l’égalité des chances ont été répertoriées. Parmi elles, « les programmes de tutorat ont fait leurs preuves », selon la CGE. Les grandes écoles vont tutorer cette année 10 000 lycéens et en toucher près de 100 000 à travers les diverses actions menées.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse demande d’ores et déjà aux grandes écoles d’aller plus loin. Elle attend « des propositions concrètes d’ici février 2011, déclinées par établissement et étayées d’objectifs chiffrés dans quatre domaines : la montée en puissance des formations en alternance, l’évolution de l’épreuve des épreuves de concours, la valorisation de la voie technologique et le développement des admissions parallèles ». L’objectif présidentiel de 30% de boursiers dans les grandes écoles reste également toujours de mise.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !