"FIRST" : une initiative de l'UPSTI pour encourager l'orientation des filles dans les filières scientifiques

Par Clément Rocher, publié le 08 Mars 2021

VIDEO. À l'occasion de la journée des droits des femmes, l'Etudiant revient sur l'événement FIRST, destiné à encourager collégiennes et lycéennes à opter pour les filières scientifiques et technologiques, où s'orientent encore une large majorité de garçons. Rencontre avec Sébastien Gergadier, président de UPSTI, l'association de professeurs à l'initiative de ce rendez-vous.

L'UPSTI (Union des professeurs de sciences et techniques industrielles) a organisé, début février, la première édition de FIRST (Femmes et Ingénieures, Réussir en Sciences et Technologies) dans plusieurs établissements scolaires de France. Objectif de ce rendez-vous donné aux collégiennes et lycéennes réfléchissant à leur orientation : promouvoir les études et carrières scientifiques et technologiques. L'Etudiant a suivi la première édition de FIRST au lycée Chaptal, à Paris (75).

Près d'une centaine de filles, toutes élèves de seconde, étaient rassemblées dans l'enceinte du lycée parisien à l'occasion de cette journée de sensibilisation. Plusieurs femmes ingénieures ou techniciennes se sont déplacées pour leur présenter leur parcours et témoigner de leur expérience et de leur passion pour leur métier. Les élèves ont par exemple échangé avec une ingénieure travaux de Bouygues Construction ainsi qu'une directrice de mission à Enedis.

Lire aussi

Etudes et carrières scientifiques : progresser dès maintenant vers la mixité

"Dans les écoles d'ingénieurs actuellement, le taux d'étudiantes est de l'ordre de 20%. Il faut absolument agir dès maintenant pour que l'industrie, dans les prochaines années, puisse bénéficier de plus de femmes ingénieures", soutient Sébastien Gergadier, président de l'UPSTI.

Alors que le monde de l'entreprise propose de nombreuses opportunités de carrières variées aux jeunes diplômées, les filles font encore peu le choix d'études scientifiques. Elles sont par exemple beaucoup plus nombreuses à renoncer aux mathématiques ou aux sciences de l'ingénieur que les garçons lors du passage en terminale. Sur dix élèves suivant la combinaison de spécialités mathématiques + NSI un seul est une fille.

"Vous avez du talent. Vous avez toutes les chances d'y arriver. Foncez et faites-vous plaisir !", assure le président de l'UPSTI.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road