Fuite au bac : la souplesse sur les mentions impactera-t-elle l’entrée aux INSA ?

Par Isabelle Maradan, publié le 21 May 2007
2 min
Suite à la fuite avérée des sujets de maths au bac S 2011, les consignes ministérielles de correction données aux jurys prévoient la possibilité d’une mention "à un point des seuils décisifs" (15/20 pour la mention très bien, 13/30 pour la mention bien, etc.)*. Une souplesse qui risque de jouer sur l’admission dans les filières sélectives qui tiennent traditionnellement compte des mentions ? Réponse concernant les INSA, dont la moitié des places est pourvue en juillet après un recrutement basé sur le seul examen de la moyenne du baccalauréat.

 

"Les meilleurs sont toujours les meilleurs"
 

"Cela ne change rien, assure Christine Boccingher, directrice du service des admissions du Groupe INSA. Nous ne recrutons pas sur mention, mais sur les notes obtenues au baccalauréat". Alors que la moitié des admis de ces écoles d'ingénieurs l’est sur dossier scolaire et entretien au mois de juin, l’autre moitié, admise en juillet, fait l’objet d’un classement tout à fait particulier. "Nous prenons en compte les notes de maths, la physique et la langue vivante 1, avec des coefficients et un barème qui nous sont propres. Nous prenons les X meilleurs candidats pour pourvoir les X places disponibles. Or, les meilleurs sont toujours les meilleurs", conclut Christine Boccingher.


> En savoir plus : la procédure d’admission aux INSA


Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !