1. Kamal, chef de centre d’activité : “Je coordonne l’activité des différents responsables d’affaires du chantier”
Reportage

Kamal, chef de centre d’activité : “Je coordonne l’activité des différents responsables d’affaires du chantier”

Envoyer cet article à un ami

Le diplôme d’ingénieur mène à des métiers variés, y compris au sein d’un même secteur d’activité. Reportage sur le chantier de rénovation des Halles de Paris, où s’affairent des entreprises de Vinci Énergies, pour découvrir 5 manières différentes de travailler comme ingénieur dans le BTP.

Chargé en amont de superviser les équipes qui chiffrent le projet, puis pendant les travaux de coordonner l’activité des responsables d’affaires, Kamal s’attache aussi à entretenir les relations avec le client.

 
Son parcours

 

Diplômé de l’ESTP (École supérieure des travaux publics) option mécanique et électricité, Kamal effectue son stage de fin d’études dans une entreprise de Vinci Énergies avant d’y être intégré, en 1999. Responsable d’affaires pendant 7 ans, il travaille dans le domaine de l’éclairage public et des feux tricolores. Le programme “pépinière” du groupe lui permet de bénéficier de formations internes et de devenir, en 2006, chef de centre d’activité.

 
Sa mission

 
En tant que chef de centre d’activité, Kamal a une vue globale sur la dizaine d’affaires de l’entreprise. Son métier comprend 4 grandes missions : il s’occupe tout d’abord de gestion financière, en s’engageant sur des niveaux de commandes et de rentabilité, ce qui implique de devoir parfois trouver des solutions pour pallier des écarts entre le chiffrage d’une affaire et le coût de sa réalisation réelle.

Kamal,
De par son poste, Kamal est l'un des rares à avoir une vue globale
sur toutes les affaires de l'entreprise Vinci Énergies.

En fonction du volume d’activité, il doit aussi organiser les effectifs présents sur les chantiers et décide d’embaucher si besoin des personnes supplémentaires. D’autre part, il définit une stratégie commerciale afin de permettre à l’entreprise de croître et d’acquérir de nouveaux marchés. Enfin, le poste a “un volet managérial”, souligne Kamal, soucieux de “faire évoluer [ses] gars dans l’entreprise”.

 
Son rôle sur le chantier des Halles

 
Au moment de répondre à l’appel d’offre, Kamal a supervisé les équipes chargées de chiffrer le projet, en s’attachant à comprendre au mieux quels étaient les besoins.

Une fois le chantier lancé, c’est lui qui coordonne l’activité des responsables d’affaires qui suivent le chantier pour Vinci Énergies. “Chacun est sur son segment et n’a pas toujours la vision de ce que font les autres, explique-t-il. Disposant de plus de recul, mon rôle est d’organiser le chantier afin d’éviter, par exemple, d’avoir à reprendre des alimentations électriques suite à la modification de la puissance d’un ventilateur.”

Kamal, chef de centre d'activité chez Vinci Énergies sur le chantier de rénovation des Halles de Paris
Réunion entre Kamal (au centre) et les différents responsables d’affaires du chantier pour Vinci Énergies. En tant que chef de centre d'activité, il assure aussi le lien commercial avec le client.

 
Ce qu’il aime le plus

 
Au fil du temps, Kamal a appris à aimer la dimension commerciale, “essentielle dans ce métier, et qui apporte en fait beaucoup de contact humain. Quant à la négociation, cela relève un peu du jeu : on se fixe un objectif, le client aussi, et on discute pour trouver un point d’accord”.

 
Ce qu’il aime moins

 
Définitivement, Kamal aime toutes les facettes de son métier !

 
Son conseil

 
Ne négligez pas l’aspect commercial du métier d’ingénieur, même si ce n’est pas toujours facile au départ”, prévient Kamal. En termes d’évolution de carrière, il recommande aux ingénieurs de “passer par un poste opérationnel : cela permet d’apprendre à suivre un projet du début à la fin et de développer d’autres compétences, commerciales et financières : c’est nécessaire pour prendre davantage de responsabilités dans son propre secteur, mais aussi pour travailler dans d’autres domaines, comme la maîtrise d’ouvrage ou la banque.”

Sommaire du dossier
Retour au dossier Mathieu, responsable d’affaires : “Je suis au quotidien l’avancée des travaux des futures Halles de Paris” Vincent, ingénieur bureau d’études : “J'élabore des plans à partir desquels seront effectués les travaux” Émilien, ingénieur sécurité : “Je m’assure que les normes sont respectées sur le chantier” Jean-Romain, ingénieur automaticien : “Je mets au point le process d’exploitation du tunnel des Halles” Kamal, chef de centre d’activité : “Je coordonne l’activité des différents responsables d’affaires du chantier”