Banque, finance, assurance : la finance en recul, l’assurance en hausse

Par Sylvie Lecherbonnier, publié le 20 Octobre 2010
1 min

Le diplôme d’ingénieur reste une valeur sûre sur le marché de l’emploi. Seule l’insertion se révèle plus ou moins facile selon que vous souhaitez travailler dans l’énergie, l’informatique ou l’industrie.

Les secteurs de la banque, de la finance et de l’assurance sont de plus en plus friands d’ingénieurs. La raison : les besoins pour administrer et sécuriser les systèmes informatiques, d’une part, et la nécessité de recourir à des modèles mathématiques de plus en plus complexes pour gérer les produits financiers, d’autre part.
Si les embauches dans la finance ont marqué un coup d’arrêt avec la crise, il n’en est rien dans l’assurance. Axa France, la GMF ou la MAIF affichent de bonnes perspectives pour des ingénieurs diplômés. Le management du risque fait partie des fonctions en vogue. Les compétences mathématiques, associées à la statistique et aux sciences de gestion, sont appréciées.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !