Les conseils pour réussir sa rentrée en école d'ingénieurs post-bac

Par Clément Rocher, publié le 18 Septembre 2020
4 min

Le passage du lycée à l'enseignement supérieur est considéré comme une étape importante dans la vie d'un étudiant. Plusieurs professeurs partagent leurs conseils pour réussir votre première rentrée en école d’ingénieurs post-bac.

Nouvelle école, nouvelle pédagogie… Le passage du lycée au supérieur représente une période de transition pas toujours évidente à gérer. En raison de la crise sanitaire, les établissements redoublent de vigilance cette année et mettent en place un accompagnement renforcé.

"Les écoles d’ingénieurs sont conscientes de cette transition pour les élèves. Nous voulons les amener vers la réussite en adéquation avec leur projet professionnel", explique Liliane Dorveaux, enseignante en mathématiques appliquées à l’EPF et directrice adjointe du campus de Montpellier.

Les enseignants sont unanimes sur un autre point : la motivation est un moteur essentiel pour la réussite de vos études. "Il est important d’être engagé dans ses études et de donner du sens à son cursus", poursuit l'enseignante.

Lire aussi

Acquérir une nouvelle méthodologie

Le retour à un rythme de travail plus soutenu est d’autant plus compliqué après la période d'enseignement à distance vécue ces derniers mois. C’est pourquoi il est important de développer une nouvelle méthodologie afin de ne pas prendre du retard dès les premières semaines.

Cette année, les écoles d’ingénieurs post-bac mettent en place un enseignement hybride (mi-présentiel, mi-distanciel). Cette nouvelle configuration demande une nouvelle organisation de votre part afin de ne pas vous perdre en cours de route. Faîtes-vous un petit planning de révision et pensez à relire régulièrement vos notes du cours précédent.

"Certains étudiants avaient des facilités au lycée et auront du mal à se mettre au travail. Ils pensent que cela va fonctionner de la même manière et se retrouvent bloqués à la moindre perturbation dans un énoncé", continue Liliane Dorveaux.

Ainsi, les écoles d'ingénieurs vont également vous encourager à développer votre curiosité : vous pouvez retrouver en ligne des ressources pédagogiques mises à disposition par votre établissement.

Lire aussi

Un travail régulier

Il est tout aussi important de ne négliger aucune matière. Certains enseignements scientifiques vont demander davantage de rigueur et d’exigence au cours de cette première année du cursus. "Il y a quelques incontournables qui plaisent moins mais qui font partie de la culture d’un ingénieur", poursuit l'enseignante.

"Les chapitres vont rapidement s'enchaîner. Il faut travailler régulièrement et ne pas attendre le début des examens. C’est vraiment une des clés de la réussite", explique Anne Bonfils, enseignante en mathématiques à ECE Lyon.

Elle interroge ses étudiants en début de cours afin de vérifier qu’ils sont en capacité de restituer un théorème ou bien de refaire un exercice. "Je leur mets une note de participation pour les inciter à être actifs."

Lire aussi

Échanger avec les enseignants

Vous pouvez aller à la rencontre des responsables de promotion ou des membres de l’équipe pédagogique. "Ils peuvent très facilement voir un responsable de formation et échanger sur des questions de méthodologie de travail, témoigne Jérôme Da Rugna, directeur de la pédagogie et de la recherche à l'ESIEA. Il ne faut pas attendre le signal fort de l’échec. Il faut anticiper et voir comment on peut aider les étudiants à s’améliorer."

La création de classe virtuelle nécessite une plus grande interaction entre étudiants et enseignants. "C’est à nous aussi les enseignants de repérer ceux qui ont des difficultés et de faire en sorte qu’ils nous fassent confiance. Certains étudiants peuvent être angoissés à l’idée de ne pas être au niveau", ajoute Liliane Dorveaux.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !