Qu'est-ce qu'un bachelor en école d'ingénieurs ?

Par Clément Rocher, publié le 24 Février 2021
6 min

De plus en plus d'écoles d'ingénieurs se tournent vers les bachelors en sciences et en ingénierie. Modèle pédagogique, insertion professionnelle, voici en quoi consiste cette formation en trois années d'études après le bac.

Les formations de bachelor en sciences et en ingénierie étaient jusqu'à présent peu nombreuses dans les écoles d'ingénieurs. Mais plusieurs d'entre elles proposent aujourd'hui ce type de programme post-bac menant à l'insertion professionnelle ou à la poursuite d'études en trois années.

Dix-sept bachelors, dans onze établissements différents délivrent le grade de licence. Une reconnaissance dont ils bénéficient depuis janvier 2021, après avoir été accrédités par la Commission des titres d'ingénieurs (CTI). Mais tous les bachelors n'ont pas de ce grade de licence.

Des programmes bac+ 3 accessibles sur Parcoursup

La plupart des formations de bachelor sont accessibles via la plateforme d'orientation Parcoursup. Quelques écoles d’ingénieurs se regroupent autour d'un concours post-bac, comme Puissance Alpha bachelor ou AvenirBachelors. Les programmes délivrant le grade de licence en font mention sur leur fiche Parcoursup. D'autres possèdent leur propre système d'admission en dehors de la plateforme.

Le niveau requis à l'entrée du cursus demeure moins exigeant que celui d'une classe préparatoire. Il est néanmoins recommandé de présenter un bon dossier. Les bachelors en sciences et ingénierie peuvent s'adresser à différents types de bacheliers (généraux, technologiques, professionnels). "Nous sommes dans un modèle très flexible et très ouvert", assure Jean-Michel Nicolle, directeur de l'EPF, une école d'ingénieurs généraliste.

Premier réflexe pour les candidats : renseignez-vous bien sur la fiche d'identité de la formation sur Parcoursup pour vérifier si le bachelor que vous visez correspond à votre profil.

Lire aussi

Une formation orientée "technique" et "opérationnel"

Principale caractéristique de ces programmes : ils sont surtout destinés aux étudiants qui veulent rentrer dans la technique et l'opérationnel. "C'est une opportunité pour les jeunes de se construire un vrai profil de technicien", explique Sébastien Laurent-Charvet, directeur de l'enseignement d'UniLaSalle.

Les étudiants de l'EFREI vont par exemple se former aux applications et aux sites web au sein du bachelor concepteur- développeur-programmation globale proposé par l'école. "Nos étudiants de bachelor veulent avoir une formation reconnue bac+3 et rejoindre rapidement le monde professionnel. Ils auront acquis un goût pour le concret et pour le terrain", confirme Olivier Cortier, responsable pédagogique bachelor à l'ESITC Caen.

Les étudiants doivent également montrer un intérêt certain pour l'application et les sciences. "À UniLaSalle, ce seront des jeunes citadins intéressés par le monde de l'environnement et du vivant et passionnés par les nouvelles technologies", poursuit Sébastien Laurent-Charvet.

Lire aussi

Une grande diversité de bachelors en sciences et ingénierie

Les écoles d'ingénieurs proposent de nombreuses spécialités de bachelors dans les domaines du numérique, de la construction, de l'environnement…

À l'EFREI Paris, les bachelors sont en lien avec les nouvelles technologies et le numérique "pour se construire une solide base technique", indique Édouard Arnaud, directeur marketing et communication de l'école. Les élèves de terminale plutôt intéressés par les enjeux actuels du génie civil et de la construction durable peuvent se tourner vers le bachelor de l'ESITC Caen.

L'Institut polytechnique UniLaSalle propose pour sa part des bachelors qui associent notamment l'agriculture au numérique. Les étudiants peuvent développer des compétences en robotique dans l'agroéquipement.

Vous êtes intéressés par ces aspects de la formation en bachelor, mais vous voulez pouvoir partir à l'étranger pendant votre cursus ? Peu importe la spécialité, la mobilité internationale fait également partie intégrante de la formation de bachelor. Il est possible d'effectuer des échanges académiques pour un semestre par exemple avec des établissements partenaires.

Lire aussi

Beaucoup de pratique et de projets

Chaque formation de bachelor propose son propre modèle pédagogique, mais le but est de donner un socle de connaissances commun aux étudiants dès leur entrée dans le supérieur. Le cursus accorde également une place importante à la mise en pratique et au travail en mode projet.

Plus d'une centaine d'heures seront consacrées aux projets pédagogiques à l'EFREI. "Ils sont construits autour de valeurs-clés. Les étudiants vont développer des compétences transversales comme l'esprit d'analyse et de groupe", soutient Edouard Arnaud.

Découvrir le monde de l'entreprise

La grande majorité des bachelors permettent aux étudiants de suivre la formation en alternance dans une entreprise. Ce dispositif est même parfois obligatoire lors de la dernière année d'études.

À UniLaSalle, l'alternance est accessible à partir de la deuxième année de bachelor. "C'est important pour les étudiants qui se sentent prêts à s'investir dans une entreprise. L'alternance est vraiment un accélérateur d'expérience", assure le directeur de l'enseignement.

Plusieurs périodes de stage en entreprise sont également au programme des bachelors, dont certaines peuvent se dérouler à l'international. À l'EFREI, les étudiants partent en stage pendant huit semaines dès la première année.

Lire aussi

Que faire après un bachelor en école d'ingénieurs ?

La première vocation du bachelor est de préparer les étudiants à l'insertion professionnelle après trois années d'études. Les diplômés auront développé le goût du travail appliqué et acquis un excellent bagage technique. "La formation vise à former des profils qui sont prêts à intégrer le monde de l'entreprise", affirme Olivier Cortier à l'ESITC Caen. "Nous avons besoin de cadres intermédiaires spécialisés", confirme le directeur de l'EPF.

Les étudiants peuvent également poursuivre leurs études par une formation de niveau supérieur afin de consolider leur socle technique. EFREI propose des places aux étudiants dans des programmes de master dans la continuité du domaine d'expertise du bachelor, dont un double diplôme avec 3IL.

"L'insertion professionnelle est excellente, mais le bachelor ne constitue pas une fin en soi. On peut laisser la porte ouverte à des masters. L'étudiant a cette possibilité de poursuivre si le goût lui en prend", conclut Sébastien Laurent-Charvet.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road