Trek en Europe pour des élèves ingénieurs

Par Virginie Bertereau, publié le 29 Avril 2008
3 min

De l’extérieur, certains projets d’études sont plus séduisants que d’autres… Celui des Greentrekkers en fait partie. Les Greentrekkers, ce sont huit (1) étudiants de Telecom Bretagne, une école d’ingénieurs spécialisée dans les technologies de l’information implantée à Brest. Ces élèves de première et deuxième années, français et étrangers, ont choisi de réaliser un périple de trois semaines, à travers l’Europe, dans le cadre de leur projet de second semestre. Objectif : visiter une trentaine d’entreprises, de collectivités, de fondations et d’ONG (organisations non gouvernementales) spécialisées dans le développement durable, et plus précisément dans l’éco-conception. Départ d’Armorique le 8 avril 2008. Retour le 30 avril. Pays traversés pendant ce trek : l’Irlande, l’Angleterre, les Pays-Bas, la Belgique et la France.
"Le but était d’appréhender d’une autre manière le métier d’ingénieur, très vaste, tout en faisant un travail multiculturel", explique l’équipe. En effet, au-delà des visites (King’s College University à Londres, le Centre d’architecture d’Amsterdam, la Commission européenne en Belgique, Orange en France, etc.), les trekkers en ont profité pour rencontrer des étudiants locaux et se frotter aux coutumes des terres d’accueil… comme boire un verre dans un pub à Dublin.
 

Pour 10.000 €… t’as pas grand chose

 
Le thème du développement durable était imposé par Telecom Bretagne. Pour le reste, de la recherche du "sous-thème" au logement, en passant par le choix des établissements visités, les Greentrekkers ont dû se débrouiller. "Il a fallu intégrer le développement durable dans nos moyens de transport et de communication et composer avec un budget de 10.000 €. L’école a commencé à chercher des sponsors (2) en été 2007, puis nous avons pris le relais", indique Hélène Lambrey, la responsable vidéo et secrétaire de l’équipe. Les Greentrekkers ont donc réduit les frais : couchage dans des auberges de jeunesse et voyage en bus, en ferry... De quoi alimenter leur blog quotidien en anecdotes amusantes (ah, le petit déj british…) entre deux vidéos didactiques sur l’éco-conception.
 

A la clé : des crédits ECTS

 
L’idée de proposer un périple à l’étranger aux élèves comme projet d’études n’est pas inédite. Mais Telecom Bretagne a su ajouter une originalité : imposer des cours à distance durant le voyage. "Nous avons suivi quatre cours en m-learning [NDLR : "m" pour "mobile"], c’est-à-dire sur nos ordinateurs à distance. Nous avons téléchargé des slides de cours que nous avons lus, puis nous avons répondu à des questions pour renvoyer un TP à nos professeurs", détaille Hélène. Finalement, ce projet, en préparation depuis la rentrée 2007, rapportera six crédits ECTS (European credits transfer system) à chaque participant. Si le trek en lui-même se termine le 30 avril, la "vraie" fin du projet a eu lieu le 30 juin 2008 au moment de sa présentation. Pour l’équipe des Greentrekkers, ce fut également le moment de se lancer dans une autre aventure : la création d’une entreprise de conseil en éco-conception sur Second Life.

(1) Six étudiants partent, deux étudiants restent à l’école pour se charger de la logistique, de la communication, etc.
(2) La Société Générale, Orange, la ville de Brest et le CIRIDD (Centre international de ressources et d'innovation pour le développement durable) ont notamment donné des fonds.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !