1. Et pourquoi pas une école d’ingénieurs après une prépa B/L ?
Décryptage

Et pourquoi pas une école d’ingénieurs après une prépa B/L ?

Envoyer cet article à un ami
Ouvertes aux bacheliers S et ES, ainsi qu’aux L option maths, les prépas B/L mêlent sciences "dures" et sciences humaines. Un cursus exigeant qui offre des débouchés dans les ENS (écoles normales supérieures), les IEP (instituts d'études politiques), les écoles de commerce, mais aussi certaines écoles d’ingénieurs. Zoom sur 4 d’entre elles : l’ENSAE ParisTech et l’ENSAI Rennes, l’UTT, et l’ENSIM Le Mans.
 
Formés aussi bien en français, philosophie, histoire qu’en économie et maths, les élèves de khâgne B/L sortent de prépa avec des méthodes et des compétences pluridisciplinaires qui leur permettent d’envisager des débouchés divers. Y compris dans les écoles d'ingénieurs qui s’attachent aujourd’hui à diversifier leurs profils d’étudiants.
 
S’il paraît difficile d’intégrer les B/L à des formations de mécanique ou de chimie, l’informatique et les statistiques sont, en revanche, des domaines tout à fait compatibles avec ce profil d’étudiants.

 
Les écoles d’ingénieurs statisticiens : un débouché "naturel" pour les B/L

 
Écoles un peu atypiques dans le paysage des écoles d’ingénieurs, l'ENSAE ParisTech (École nationale de la statistique et de l’administration économique) et l'ENSAI de Rennes (École nationale de la statistique et de l’analyse de l’information) font une large place à l’économie dans leur formation d’ingénieur statisticien. C’est donc assez naturellement qu’elles accueillent, depuis longtemps, des élèves de prépas B/L.

Ceux-ci sont invités à passer l’option "économie et sciences sociales" du concours, pour laquelle les épreuves, communes aux deux écoles, sont celles de la banque inter-ENS. L’ENSAE ParisTech et l’ENSAI offrant chacune 15 à 20 places aux étudiants de khâgne B/L.
 

Management des systèmes d’information : l’UTT s’ouvre aux BL en 2013

 

École d’ingénieurs en 5 ans, l'université de technologie de Troyes (UTT) recrute aussi largement au niveau bac+2, dans le cadre des admissions parallèles. Nouveauté à la rentrée 2013 : les prépas B/L peuvent désormais postuler pour intégrer la filière Management des systèmes d’information (MSI). "C’est un domaine particulier qui convient bien aux prépas B/L car les questions de sciences sociales y sont essentielles, explique Timothée Toury, directeur de la formation et de la pédagogie de l’UTT. Cela n’aurait pas de sens d’amener ces élèves à faire de la mécanique !"
 
En revanche, au sein de cette filière les compétences acquises en classe prépa doivent permettre à ces nouveaux élèves de suivre les mêmes cours que les autres. Tout en bénéficiant ponctuellement d’un "accompagnement privilégié", notamment en informatique.
 
24 places vont être proposées à la rentrée 2013. Comme pour tous les candidats, la sélection est fondée sur l’examen d’un dossier suivi d’un entretien. "Le premier critère sera de voir si la scolarité en classe préparatoire a été satisfaisante", détaille Timothée Toury, insistant sur le fait que "les appréciations seront davantage prises en compte que les notes, très variables d’un lycée à l’autre". Second critère : une réelle motivation, incontournable pour être admis.

Les inscriptions se font sur le site Admission post-bac, ouvert du 20 janvier au 20 mars 2013.

 
Ingénieur informaticien : un cursus pour les B/L à l’ENSIM Le Mans

 
Depuis la rentrée 2009, l'ENSIM (École nationale supérieure d’ingénieurs du Mans) accueille une dizaine d’étudiants passés par une prépa B/L dans son option IPS (Interaction personnes systèmes). "Vous possédez tous les atouts pour exceller dans certains domaines de l’informatique logicielle, notamment lorsqu’il s’agit de systèmes d’information ouverts à la diversité des pratiques et des usagers", proclame l’école dans une plaquette dédiée à ces profils particuliers.
 
Les épreuves écrites sont celles du concours Lettres, sciences économiques et sociales de la BCE (banque communes d’épreuves) des ENS, auxquelles succèdent un entretien pour les admissibles.
 
Les candidats doivent s’inscrire sur le site de la BCE ainsi que sur celui de l’ENSIM.