Une passerelle entre 2e année de BUT et écoles d'ingénieurs dès la rentrée 2023

Par Clément Rocher, publié le 18 Octobre 2022
3 min

À la rentrée 2023, les meilleurs étudiants en 2e année de BUT pourront rejoindre une école d'ingénieurs sans faire la 3e année. Les critères de sélection sont encore en cours d'arbitrage.

À la rentrée de septembre 2023, les écoles d'ingénieurs pourront accueillir les meilleurs élèves en deuxième année de bachelor universitaire de technologie (BUT). La Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) a annoncé travailler sur cette nouvelle passerelle avec l'Assemblée des directeurs d'IUT (ADIUT) lors de sa conférence de rentrée, le 14 octobre 2022.

Les critères qui permettront de sélectionner les étudiants ne sont pas encore totalement définis. Mais selon Martial Martin, président de l'ADIUT, l'une des hypothèses est de s'orienter vers une étude de dossier. Des précisions seront apportées prochainement.

Lire aussi

Passerelle réservée aux meilleurs étudiants de BUT

Une certitude : seuls les meilleurs étudiants provenant de la deuxième année de BUT rejoindront la première année du cycle ingénieur. "Il est fondamental que ces deux diplômes — le BUT et le diplôme d'ingénieur — s'exercent en trois ans. Mais nous conservons l'hypothèse, à titre exceptionnel, que les très bons étudiants à bac+2 pourront candidater pour intégrer une école d'ingénieurs", explique Jacques Fayolle, président de la CDEFI.

Le président de l'ADIUT souligne lui aussi ce caractère exceptionnel. "On encourage plutôt les jeunes à effectuer l'ensemble de leur cursus [de BUT]. La troisième année permet d'acquérir des compétences reconnues par les industriels, ce n'est pas une année perdue", rappelle-t-il.

Lire aussi

"Mais on a bien conscience qu'il faut répondre avec souplesse à la construction du projet d'un jeune, poursuit Martial Martin. Un étudiant qui offre des dispositions de réussite, qui a validé l'ensemble de ses compétences, avec beaucoup de succès, a la possibilité de rentrer en école d'ingénieurs plus rapidement. Mais cette passerelle n'a pas vocation à concerner l'ensemble des étudiants."

16% des élèves en cycle ingénieur étaient inscrits dans un IUT

La CDEFI portera une "attention particulière sur cette année charnière vis-à-vis de l'impact de la réforme des études en institut universitaire de technologie (IUT)". En effet, la réforme, qui a notamment allongé la durée du cursus de deux ans pour le DUT à trois ans pour le BUT, pourrait avoir des conséquences sur la croissance des effectifs en école d'ingénieurs.

Selon la CDEFI, 16% des élèves admis en cycle ingénieur en 2021 étaient auparavant inscrits dans un IUT. Par ailleurs, plus de 50% des apprentis admis en cycle ingénieur l'an passé sont titulaires d'un DUT.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !