1. L’école d’art, une voie possible pour travailler dans le secteur du jeu vidéo
Boîte à outils

L’école d’art, une voie possible pour travailler dans le secteur du jeu vidéo

Envoyer cet article à un ami

Pour les futurs talents des arts vidéoludiques (graphistes, designers), les écoles d’art et de création sont des passages quasi incontournables. Les conseils de Jean-Michel Oullion, extraits du guide Les métiers des jeux vidéo et de l’animation, publié aux éditions L’Etudiant.

Avant de postuler à une école d'art, attention à bien vérifier que les formations aux techniques de l'image numérique y sont largement développées.

Les écoles nationales d'art

Les trois écoles nationales d'art sont l'ENSAD, l'ENSBA (École nationale supérieure des beaux-arts) et Les Ateliers-ENSCI (École nationale supérieure de création industrielle) qui délivrent un diplôme national en quatre ou cinq ans.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier Arts-Déco, Beaux-Arts ou Ateliers : quelle école nationale supérieure d'art choisir ?

Il existe aussi une cinquantaine d'écoles nationales, régionales et municipales qui proposent une filière sanctionnée par le DNAP (diplôme national d'arts plastiques, bac+3), suivi du DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique, bac+5). Plus d'infos dans le dossier Étudier en école nationale, régionale ou municipale d'art.

Les écoles supérieures d'arts appliqués

Par ailleurs, on peut envisager des études dans cinq écoles supérieures d'arts appliqués, dont quatre sont situées à Paris. Il s'agit de l'ENSAAMA (École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, dite Olivier-de-Serres), l'ESEAIG (École supérieure Estienne des arts et industries graphiques, dite école "Estienne"), l'École supérieure des arts appliqués aux industries de l'ameublement et de l'architecture intérieure (dite Boulle), l'ESAAD (École supérieure des arts appliqués Duperré) et, enfin, l'ESAAT (École supérieure des arts appliqués et du textile) à Roubaix.

Ces écoles préparent principalement aux DMA (diplôme des métiers d'art), aux BTS du secteur des arts appliqués (communication visuelle, architecture intérieure) ainsi qu'aux DSAA (diplômes supérieurs des arts appliqués).

Mentionnons enfin l'EESATI (École européenne supérieure des arts et des technologies de l'image) à Poitiers, qui forme des créateurs, des chefs de projets aussi bien dans l'édition BD (bande dessinée) que la création multimédia.

À consulter aussi

Peut-on travailler dans le secteur des jeux vidéo avec un BTS ou un DUT ?
Quelles sont les écoles uniquement dédiées au jeu vidéo ?
Peut-on se former au jeu vidéo à l'université ?
Comment se former aux métiers des jeux vidéo sans passer par une école spécialisée ?

Les guides des métiers artistiques
- Le guide des études en arts et en audiovisuel, cinéma
- Le guide des métiers du cinéma et de l’audiovisuel
- Le guide des métiers d’art et de création

Les formations au jeu vidéo
Banc d'essai : le palmarès des écoles d'arts appliqués
Écoles d'art : comment ont-ils réussi à intégrer les prépas les plus sélectives ?
Comment intégrer une école d'art ?
Le banc d'essai des formations de cinéma et d'audiovisuel
Les formations et métiers de l'audiovisuel : nos réponses à vos questions
Irwin, en 2e année de cinéma d'animation 3D à Isart Digital (Paris)

Postuler dans les jeux vidéo
Postuler dans les jeux vidéo : comment gagner la partie
Vidéo : comment j'ai trouvé mon job d'animateur 3D

Sommaire du dossier
Retour au dossier L’école d’art, une voie possible pour travailler dans le secteur du jeu vidéo Les écoles de communication et d’audiovisuel, un tremplin vers les métiers des jeux vidéo Travailler dans les jeux vidéo après une école d’ingénieurs Les écoles de commerce : des enseignements utiles aux futurs professionnels des jeux vidéo