Animation : les formations préférées de Geoffroy de Crécy, réalisateur 3D

Par Stéphane Jaladis, publié le 16 Février 2009
2 min
Geoffroy de Crécy, 37 ans, est le fondateur de la société d’animation Dummy. Après des études d’histoire, il intègre en 1996 Ubisoft comme graphiste, puis se lance dans la réalisation de publicités et de clips vidéo (dont l’un a obtenu la Victoire de la musique du meilleur clip en 2001). Dog Days, son premier court-métrage 3D, est sorti en 2006.


Ses formations préférées
1. Gobelins
2. Supinfocom Valenciennes
3. ENSAD
4. LISAA

D’où viennent les derniers recrutés ?

Supinfocom, LISAA, Gobelins

"Beaucoup de personnes de ma génération se sont initiées à la 3D sur le tas. Mais aujourd’hui, faire une école est un plus. Ainsi, les Gobelins forment d’excellents animateurs, même si cette école n’est pas uniquement spécialisée dans la 3D. Supinfocom aussi prépare de bons réalisateurs numériques. Je trouve que le site de Valenciennes reste plus réputé que celui d’Arles, même si le niveau de ce dernier a beaucoup progressé. J’apprécie aussi LISAA, car cette école possède une section d’animation réputée, que ce soit en 2D ou en 3D. On y travaille en outre beaucoup ce qui touche aux effets spéciaux, aux images de synthèse et à la création d’univers graphiques. J’aime enfin l’ENSAD [École nationale supérieure des arts décoratifs, dite les Arts déco], car elle possède une solide section animation qui ne forme pas que de purs techniciens, et apporte en plus le côté artistique."


Son conseil
"Lors du recrutement, le film de fin d’études réalisé à l’école est capital."

News - Pictos - FilmConsultez notre banc d'essai complet et tous les avis de pros sur les formations en cinéma d'animation.

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !