1. Écoles de communication : 8 formations au top
Bancs d’essai

Écoles de communication : 8 formations au top

Envoyer cet article à un ami

Leur nom revient le plus souvent dans la bouche des recruteurs. Si ces formations en communication diffèrent par leur statut – certaines sont universitaires, d’autres privées ou consulaires – ou leur ancienneté, elles ont toutes en commun de proposer des cursus à bac + 4 ou 5 faisant appel à des professionnels. Zoom sur les chouchous des pros.

Amphithéâtre flambant neuf, nouvelle bibliothèque, salles rénovées… Depuis la rentrée 2010, le Celsa-École des hautes études en sciences de l’information et de la communication accueille ses étudiants dans des locaux d’un blanc immaculé. Le prestigieux établissement, rattaché à l’université Paris-Sorbonne, forme chaque année 800 aspirants communicants et journalistes.
Les étudiants, triés sur le volet via un concours réputé pour sa difficulté, suivent entre 1 et 3 années d’études à un rythme soutenu, qui, au dire des anciens, n’a rien à envier aux classes prépas. Mais à la sortie, tous trouveront un emploi sans problème. “Il faut bien reconnaître que l’étiquette Celsa vous déroule le tapis rouge, note Pierre-Marie de Berny, promotion 2008 et à la tête de son cabinet de conseil. Les stages de fin d’études se transforment très souvent en CDI [contrat à durée indéterminée, NDLR].” Chaque année, l’établissement reçoit 5 fois plus d’offres de stage qu’il ne forme d’étudiants. Un véritable luxe.

Une formation axée à la fois sur la recherche et la pratique


Créé il y a 50 ans pour aider les universitaires en sciences humaines à s’insérer sur le marché du travail, le Celsa cultive toujours cette relation étroite entre recherche et pratique. Pendant l’année, les étudiants suivent un semestre de stage et un semestre d’enseignement, dispensé par des universitaires pour les parties théoriques, et par des professionnels du secteur (qui représentent 85 % du corps enseignant).
“Les métiers de la communication évoluent, argumente France Latscha, du service emploi et insertion professionnelle. Grâce à cette interaction entre recherche appliquée et enseignement professionnel, nous pouvons anticiper les grandes tendances sociétales et adapter les formations.”
Depuis plusieurs années, le Celsa propose 4 parcours de master 2 en apprentissage. Les étudiants partagent leur semaine entre cours et travail sur le terrain. Et un nouveau master, dédié à la création d’entreprise dans le secteur de la communication et des médias, ouvrira ses portes dès la rentrée 2011. 


Fiche d’identité

Nom : Celsa-École des hautes études en sciences de l’information et de la communication 

Site : Neuilly-sur-Seine (92) ; rattachée à l’université Paris-Sorbonne (Paris 4). 

Statut : public. 

Formations : 5 parcours (communication des entreprises et des institutions ; management de la communication ; marketing, publicité et communication ; médias et communication ; ressources humaines et communication), de la L3 au master 2. 

Niveaux d’entrée : bac + 2 pour la L3 ; bac + 4 pour le M2. Pas d’entrée possible en M1. 

Niveau de sortie : bac + 5 (master 2 universitaire). 

Nombre de diplômés : 185 (pour 276 inscrits) pour les 5 M2 communication confondus ; 115 diplômés pour les L3 (pour 115 inscrits). 

Sélection : concours (épreuves écrites puis orales) ; âge maximal : 23 ans pour la L3. 

Frais de scolarité annuels : de 150 à 300 € (droits universitaires). 

Stages obligatoires : 3 mois en L3 ; 3 mois en M1, 3 mois en M2. 

Insertion : 85 % des diplômés sont embauchés moins de 2 mois après l’obtention de leur diplôme ; salaire moyen brut mensuel : 2.500 € ; 80 % ont le statut cadre dès la première embauche. 

Labels : membre de la Conférence des grandes écoles depuis 2007.

Sommaire du dossier
Le top des écoles de com’ - Sciences po École de la communication : l’ambition internationale Le top des écoles de com’ - L’ISCOM : des généralistes opérationnels Le top des écoles de com’ - L’EFAP : la force du réseau Le top des écoles de com’ - Mastère spécialisé de Rouen Business School : l’alternance pour apprendre le métier Le top des écoles de com’ - Le master de l’IFP : branché multimédia Le top des écoles de com’ - Sciences com : la petite Nantaise qui monte Le top des écoles de com’ – Le master communication politique et sociale de Paris 1 : pour la double compétence