1. Supérieur
  2. Ecoles spécialisées
  3. Écoles de communication : 8 formations au top
  4. Le top des écoles de com’ - Le master de l’IFP : branché multimédia

Le top des écoles de com’ - Le master de l’IFP : branché multimédia

Envoyer cet article à un ami

Leur nom revient le plus souvent dans la bouche des recruteurs. Si ces formations en communication diffèrent par leur statut – certaines sont universitaires, d’autres privées ou consulaires – ou leur ancienneté, elles ont toutes en commun de proposer des cursus à bac + 4 ou 5 faisant appel à des professionnels. Zoom sur les chouchous des pros.

“Ce diplôme a changé ma vie !” s’amuse François Piquion. Grâce au master communication et multimédia de l’Institut français de presse (université Panthéon-Assas), cet ancien banquier âgé de 35 ans a bien réussi sa reconversion professionnelle. Diplômé en septembre 2010 dans le cadre d’un congé de formation, François a monté son entreprise de création de sites Internet WebsurMarne.
C’est pendant sa formation que François a commencé à faire des petites prestations de sites Web. “Les profs nous ont encouragés à devenir auto-entrepreneurs pour réaliser des commandes en free-lance. Il s’agissait de mettre en application nos connaissances sur les gestionnaires de contenu en répondant à des appels d’offres. Progressivement, j’ai pris confiance en moi et, à la fin de l’année, j’ai pu présenter, comme projet de master, la réalisation d’une demi-douzaine de sites.”

L’accent mis aussi sur les connaissances techniques


Points forts du cursus de l’IFP : sa forte spécialisation et l’alternance université/entreprise. “Notre vocation n’est pas de former des généralistes de la communication, mais plutôt des chefs de projet multimédia ayant de bonnes connaissances techniques”, résume Laurent Florès, codirecteur du master. Des jeunes professionnels qui seront par exemple amenés à développer des applications iPhone ou à gérer la communication on line/off line de leurs employeurs.
En parallèle des cours de communication, droit du numérique et économie numérique, les élèves sont ainsi formés à la programmation Flash et PHP, aux techniques de référencement et de e-mailing. Selon François Piquion, “l’orientation e-marketing très forte du master correspond bien aux demandes actuelles des entreprises”.
Deux jours et demi par semaine, les apprentis mettent en pratique leurs enseignements chez EDF, Orange ou en agences de publicité (Publicis, TBWA). Selon Laurent Florès, 50 % des contrats d’apprentissage se concluent par une embauche dans l’entreprise d’accueil. On retrouve les diplômés chez les grands noms du secteur de l’industrie des nouvelles technologies (SFR, Microsoft), mais également chez les annonceurs (Crédit agricole) ou en agences de communication.

Fiche d’identité 
Nom : master 2 professionnel communication et multimédia de l’Institut français de presse
Site : Paris ; l’IFP est rattaché à université Panthéon-Assas.
Statut : public.
Niveau d’entrée : bac + 4 (master 1).
Niveau de sortie : bac + 5 (master 2).
Nombre de diplômés par promo : de 21 à 24.
Frais de scolarité annuels : 241 € (droits universitaires).
Insertion : 90 % des étudiants trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme. Salaire moyen brut annuel : de 32 à 38 K€.
Sélection : dossier et entretien.
Stages obligatoires : formation en alternance (contrat d’apprentissage) avec 2 jours et demi en entreprise et 2 jours et demi à l’université (octobre à mars). À partir d’avril, les étudiants sont uniquement en entreprise jusqu’à la fin de leur contrat. Hors du régime alternance : 3 mois de stage.



Pour aller plus loin : Ecoles de communication : les préférées du secteur public / Ecoles de communication : les préférées des entreprises / Ecoles de communication : les préférées des agences de communication / Postuler dans la communication : une recruteuse vous aide

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le top des écoles de com’ - Sciences po École de la communication : l’ambition internationale Le top des écoles de com’ - L’ISCOM : des généralistes opérationnels Le top des écoles de com’ - L’EFAP : la force du réseau Le top des écoles de com’ - Mastère spécialisé de Rouen Business School : l’alternance pour apprendre le métier Le top des écoles de com’ - Le master de l’IFP : branché multimédia Le top des écoles de com’ - Sciences com : la petite Nantaise qui monte Le top des écoles de com’ – Le master communication politique et sociale de Paris 1 : pour la double compétence