1. Environnement : les filières "vertes" pullulent

Environnement : les filières "vertes" pullulent

Envoyer cet article à un ami

Courtes ou longues, les formations en environnement se comptent par centaines. Le secteur est en pleine croissance… du moins dans les amphis ! Zoom sur les diplômes que vous pouvez préparer.Certaines prévisions* ont de quoi susciter des vocations : le marché mondial des produits et services liés à l’environnement devrait doubler d’ici à 2020, passant de 1 370 milliards de dollars actuellement à 2 740 milliards de dollars.

Trois dominantes. Pour répondre aux besoins à venir en jeunes professionnels experts du secteur, les universités et écoles ont multiplié les cursus. Pour les distinguer dans le foisonnement de l’offre, on peut les classer en trois grandes familles. La première regroupe les programmes liés à la protection de la nature et à l’aménagement des territoires. La seconde rassemble des formations centrées sur la prévention des risques et la lutte contre les pollutions de toutes sortes. La troisième, plus large, s’intéresse aussi aux impacts économiques et sociaux de l’activité humaine qui, contrairement aux deux autres, privilégient les aspects environnementaux.


Du côté des « Proverts »
Les formations ouvertes à des profils venant d’horizons très variés (agronomie, géographie, économie, vente, tourisme, arts histoire de l’art, architecture…) conduisent à l’exercice de métiers diversifiés : du garde en espace protégé veillant sur la faune et la flore au chargé d’étude réalisant des missions sur la mise en valeur économique ou touristique d’un territoire et passant par le producteur de produits bio, ils prennent soin au respect des équilibres naturels.

Du côté des « Anti pollution »
Les formations qui s’adressent à des profils scientifiques quelle que soit leur spécialité (chimie, génie civil, bâtiment, agronomie…) débouchent sur des métiers pointus : du technicien en station d’épuration, au concepteur de produits verts pour le bâtiment en passant par ingénieur spécialistes des énergies renouvelables, chargé d’étude qui dans une usine réfléchit à la manière de capturer le CO2 afin de lutter contre les gaz à effet de serre…

Du côté des « experts durables »
La prise en compte de l’environnement et des territoires comme la lutte contre les pollutions n’est qu’une partie des formations au développement durable qui brassent des domaines plus vastes : en amont de la production, elles initient les participants à la fabrication de produits ayant le minimum d’impact sur la nature et évitant les gaspillages (produits recyclables ou durables en opposition aux produits jetables). Elles forment également des étudiants chargés de faire en sorte que ces produits soient accessibles à tous et correspondent à des besoins réels.
Ces formations complémentaires doivent permettre aux étudiants déjà experts dans leur domaine (bâtiment, achats, marketing, communication…) de mieux comprendre ce que recouvre la notion de développement durable et d’utiliser leurs compétences pour définir et initier des politiques dédiées dans les entreprises, les collectivités locales ou les bureaux d’études.

* Emplois verts : vers un travail décent dans un environnement durable à faible taux de carbone, Organisation internationale du travail, Programme des Nations unies pour l’environnement, Confédération syndicale internationale et Organisation internationale des employeurs, septembre 2008.



Laurence Estival
Sommaire du dossier
Environnement : quelles sont les formations longues ? Environnement : quelles sont les formations courtes ? Filière "automobile verte" : la fac ou une école d’ingénieurs Développement durable : les doubles compétences appréciées Énergies renouvelables : peu de cursus spécifiques Filière bio : la conviction ne suffit pas Filière de l’écotourisme : peu de formations spécialisées Formations au BTP "vert" : à la fac ou en école Filière recyclage des déchets : du bac+2 au bac+5 Protection de la nature : les formations existent... les débouchés moins Traitement des eaux : de nombreuses formations spécialisées