Étudier à la Cité du cinéma : deux écoles sur un grand plateau

publié le 09 Octobre 2012
4 min

Faire leur école de cinéma là où tournent des stars prestigieuses comme Robert de Niro : c’est l’opportunité désormais offerte aux élèves de l’ENSLL (Louis-Lumière) et de l’École de la cité, deux établissements implantés aux portes de Paris, dans la toute nouvelle Cité du cinéma de Saint-Denis conçue par Luc Besson. Reportage.

Inaugurée le 21 septembre 2012, la Cité du cinéma est le tout nouvel équipement dédié au 7e art implanté aux portes de Paris. Les atouts de cette structure conçue par le réalisateur Luc Besson ? Neuf plateaux de tournage hyper modernes et 2 écoles : Louis-Lumière, l’une des plus réputées du secteur, et l’École de la cité, nouvelle venue dans le domaine.

Faire leur rentrée scolaire à deux pas du tournage du dernier film de Luc Besson, “Malavita”, avec Robert de Niro : pas de doute, les élèves de l’ENSLL (l’École nationale supérieure Louis-Lumière) et de l’École de la cité ont de la chance !
 
L’entrée de la nouvelle Cité du cinéma, à Saint-Denis (93).

Ces deux établissements se sont installés à l’été 2012 dans la nouvelle Cité du cinéma à Saint-Denis (93). L’ENSLL, l’une des grandes écoles publiques dans l’audiovisuel, était auparavant implantée à Noisy-le-Grand (93). De son côté, l’École de la cité, gratuite et de statut associatif, vient tout juste d’être fondée par Luc Besson. Elle est soutenue par différentes entreprises de l’audiovisuel (TF1, M6, Canal+, sociétés de postproduction…).

Les étudiants plongés dans un environnement professionnel
Dans la Cité du Cinéma, chacun des deux établissements est installé des deux côtés de la nef, impressionnante halle industrielle de 200 mètres de long (une ancienne centrale électrique) qui dessert les différentes parties du lieu. Les quelque 200 étudiants (150 pour Louis-Lumière, 60 pour l’École de la cité) se retrouvent dans un environnement privilégié dédié au 7e art.
 
Des centaines d’invités se sont rassemblés sous les verrières de la nef Lumière, le 21 septembre 2012, pour l’inauguration de la Cité du cinéma, en présence de Luc Besson et de nombreuses personnalités politiques.

Outre les bureaux d’Europa corp. (la société de production de Luc Besson), la Cité du cinéma imaginée par le réalisateur de Nikita comprend en effet un ensemble de 9 studios (d’une surface totale de 95.000 m2), mais aussi des ateliers peinture, menuiserie, serrurerie, costume, maquetteDepuis l’été 2012, 3 tournages ont déjà eu lieu, notamment celui des “Schroumpfs 2” et donc le dernier Luc Besson, “Malavita”, avec Robert de Niro et Michelle Pfeiffer.

Objectif diversité pour les deux écoles
Mais l’implantation des deux écoles n’est pas leur seul point commun. Aujourd’hui, toutes deux, chacune à leur manière, souhaitent diversifier les profils de leurs étudiants. Ainsi, Louis-Lumière lancera une préparation à son concours pour les élèves boursiers de Seine-Saint-Denis à la rentrée 2013. L’École de la cité, quant à elle, ne demande que le bac ou le niveau bac pour postuler. Débordée par le succès, elle a dû néanmoins fortement sélectionner ses élèves. Les établissements ont pris des contacts, mais il n’est pas encore prévu de collaboration ou de partenariat entre eux.
Mathieu Oui

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !