Sciences po et IEP : pour se préparer aux concours

publié le 21 May 2007
2 min

Si de nombreuses filières mènent au journalisme, certaines permettent de gagner du temps et des contacts pour accéder à ce secteur précaire et fortement concurrentiel.

Traditionnellement connus comme la filière royale de préparation aux concours des écoles, les IEP (instituts d’études politiques) ont récemment choisi d’instaurer, avec succès, un système de prépa intégrée avec 3 écoles reconnues, voire, pour Sciences po, en lançant son propre master professionnel en 2004. "Les diplômés des trois premières promotions se répartissent globalement en un tiers de CDI [contrats à durée indéterminée], un tiers de CDD [contrats à durée déterminée] et un tiers de piges", indique Agnès Chauveau, directrice exécutive de l’école de journalisme de Sciences po. Et parmi les contrats signés en CDI, beaucoup l’ont été avec des chaînes de télévision.

Du côté des IEP de province, plusieurs d’entre eux (Aix, Rennes, Bordeaux) proposent des masters professionnels assortis de parcours ou mentions journalisme. Principale difficulté pour les IEP : leur manque de moyens matériels. Du coup, la convention de coopération avec les écoles reconnues semble plus intéressante pour les étudiants, qui peuvent ainsi bénéficier d’une formation technique en radio et télévision. Le master proprement dit correspond plutôt à une instillation au métier. Faute d’une véritable formation technique, les anciens diplômés d’IEP qui se lancent directement sur le marché du travail se retrouvent généralement dans la presse écrite.

Mathieu Oui

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !