Le campus écologique de l’école hôtelière de Lausanne a été pensé avec des étudiants en architecture

Par Amélie Petitdemange, publié le 25 Juillet 2022
4 min

Pour la rentrée 2022, l’EHL agrandit et rénove son campus en mettant l’accent sur l’écologie.

Le campus de Lausanne (Suisse) de l’EHL (École hôtelière de Lausanne) passe de 25.000 m2 à 80.000 m2. Cet agrandissement permet d’accueillir 815 étudiants au total. La nouvelle partie comprend des infrastructures sportives, une cuisine d’application, une salle d’œnologie, des chambres de 16 m2 et des espaces communs. Un jardin de 2.500m2, un rucher et une quarantaine de vignes complètent le tableau.

Les architectes qui ont travaillé main dans la main avec des étudiants en architecture ont pensé le campus de façon écologique. Ainsi, 80% de l’énergie consommée sur le campus est renouvelable. Plusieurs procédés sont utilisés : des panneaux solaires couvrent une surface équivalente à trois piscines olympiques, 44 sondes géothermiques sont enfouies jusqu’à 400 mètres et de de la chaleur est récupérée sur les eaux usées. L’empreinte carbone des cinq années de travaux devrait par ailleurs être compensée à 100% d’ici 2024.

Un jardin pédagogique, une serre et un rucher ont vu le jour.
Un jardin pédagogique, une serre et un rucher ont vu le jour. // © Amélie Petitdemange

"Penser une école mais aussi une maison, un petit village"

Pour rénover le campus, un appel à propositions a été lancé dès 2012 auprès d’écoles d’architecture du monde entier. Au total, 120 projets ont été déposés et 40 équipes ont finalement rencontré les étudiants de l’EHL pour recueillir leurs avis et souhaits.

Pauline Jochenbein, alors étudiante à l’école d’architecture du paysage de Genève, a fait partie des équipes retenues. Les étudiants ont réalisé plusieurs jours de workshops puis présenté leurs idées à l’EHL. Pauline et quatre autres étudiants sont finalement invités à réaliser un stage avec ce projet. Pendant six mois, ils habitent sur le campus de l’EHL afin de s’imprégner du mode de vie des étudiants. "L’objectif, c’était de dessiner un campus accueillant, innovant et sécurisant. Le projet devait convenir à des étudiants de 127 nationalités différentes. Il fallait donc penser une école mais aussi une maison, un petit village", raconte Pauline.

Pauline Jochenbein a participé à l'élaboration du campus écologique.
Pauline Jochenbein a participé à l'élaboration du campus écologique. // © Amélie Petitdemange

Créer un environnement sain et durable pour les étudiants de l'EHL

Les architectes Laurent Gerbex et Virginie Reussner ont rejoint le projet en 2014. Ils ont dessiné le plan final avec les cinq étudiants sur place puis lancé les travaux en 2017. Une partie de leur bureau a été délocalisé à l’EHL, toujours dans l’optique de s’immerger dans le campus. "Ce n’est pas courant du tout mais c’est un processus intéressant. Nous avons construit des chambres témoins et les étudiants nous donnaient leur avis. Ils sont habitués aux chambres d’hôtels, ils étaient donc très attentifs aux détails", témoigne Virginie Reussner.

Au fil de ses échanges avec les étudiants en hôtellerie, Pauline Jochenbein retient l’envie d’un "environnement sain et durable". Au-delà du respect de normes écologiques, l’idée est d’inviter la nature dans le campus.

"Toutes les chambres sont orientées vers un espace vert", souligne Laurent Gerbex, l’architecte chargé du projet de nouveau campus. "Nous avons favorisé les échanges avec la faune. Le campus est ouvert, on y voit donc passer des animaux comme des rongeurs et des renards", ajoute Virginie Reussner.

Les 3.000 étudiants du campus de Lausanne profiteront de ce nouveau campus dès la rentrée 2022.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !