1. Classement 2016 des formations en audiovisuel : notre méthodologie
Bancs d’essai

Classement 2016 des formations en audiovisuel : notre méthodologie

Envoyer cet article à un ami
En école ou à l'université, gros plan sur toutes les formations en audiovisuel dans nos tableaux. // © Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
En école ou à l'université, gros plan sur toutes les formations en audiovisuel dans nos tableaux. // © Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Nos tableaux recensent les formations en audiovisuel accessibles du bac à bac+5. Voici quelle a été notre méthodologie pour établir ce classement 2016.

En décembre 2015, nous avons envoyé un questionnaire à 700 directeurs de formations artistiques au sens large (architecture intérieure, design produit, graphisme, mode, audiovisuel, jeux vidéo, cinéma d'animation), en leur demandant de citer les 5 meilleures formations françaises en audiovisuel, ainsi que les établissements étrangers les plus cotés. En résulte un nombre de citations et un nombre de points, selon le rang accordé à la formation (1er = 5 points, 2e = 4 points, 3e = 3 points, 4e = 2 points et 5e = 1 point). Ces points sont doublés lorsque l'école est citée par un pair de sa catégorie.

Nos tableaux recensent les formations en audiovisuel accessibles du bac à bac+5, en école et à l'université.

Pour les écoles, sont répertoriés les certificats d'établissement, les diplômes visés et diplômes d'État (le visa du diplôme témoigne de la qualité académique de la formation), les DMA (diplômes des métiers d'art) régie de spectacle option son ainsi que les BTS métiers de l'audiovisuel, qui comportent 5 options : A (gestion de production), B (métiers de l'image), C (métiers du son), D (montage et postproduction) et E (techniques d'ingénierie et exploitation des équipements). Les formations sont classées par école selon leur premier niveau d'entrée.

Pour les universités, sont listés les diplômes universitaires, les licences généralistes (cinéma et audiovisuel), les licences professionnelles (destinées à l'insertion directe), les masters généralistes (axés sur l'histoire, l'esthétique ou l'analyse des films) et les masters professionnels. Les formations sont classées par université de tutelle.

Figurent aussi dans nos colonnes des données telles que la certification RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), la durée des études et les frais de scolarité.
Ne sont pas répertoriées :
- les années préparatoires ;
- les formations d'acteurs ;
- les cursus en cinéma d'animation, en photographie, en marketing et en communication.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Écoles d’audiovisuel : la Fémis et Louis-Lumière au top Formations en audiovisuel : l'université plus orientée vers la théorie Le BTS métiers de l’audiovisuel : pas assez de pratique Classement 2016 des formations en audiovisuel : notre méthodologie Formations en audiovisuel : 173 filières en école Formations en audiovisuel : 89 filières à l'université