Faut-il avoir suivi l’option cinéma-audiovisuel au bac pour être pris en BTS métiers de l’audiovisuel ?

Par Isabelle Maradan, publié le 20 Avril 2010
4 min

Radio, télé, ciné, animation, ou maquillage : vous nous avez posé des questions sur les formations et les métiers de l'audiovisuel lors des salons de l'Etudiant. Des inscriptions dans les écoles aux débouchés dans le secteur, les réponses extraites du livre d'Isabelle Maradan "Les Métiers de l'Audiovisuel", paru aux éditions l'Etudiant.

Rien n’est obligatoire. Mais avoir choisi une option cinéma-audiovisuel au lycée prouve évidemment que votre motivation et votre intérêt pour ce domaine ne sont pas venus subitement la veille du bac. Cela peut faire la différence entre les nombreux candidats au BTS (brevet de technicien supérieur) qui se bousculent au portillon. Et il est indéniable que cet enseignement ne pourra que vous éclairer sur ce domaine d’activités. Sans compter l’intérêt plus large et majeur lié à la culture personnelle que vous en tirerez. "Il ne faut pas oublier que la formation générale reste l’objectif du lycée. Même si cette option peut permettre de mieux connaître les perspectives d’activité et les métiers, c’est un enseignement qui s’appréhende dans la construction de l’homme avant de faire le professionnel", affirme Patrick Laudet, inspecteur général de l’Éducation nationale chargé du théâtre, du cinéma et de l’audiovisuel.


Option lourde ou légère

 
Deux types de formations au cinéma et à l’audiovisuel existent au lycée, une option facultative et un enseignement de spécialité en série L. Cette spécialité, appelée "option lourde", comprend 3 heures d’enseignement hebdomadaire en seconde, 5 heures en première et terminale, et une épreuve de coefficient 6 au bac. L’option facultative, dite "option légère" est proposée dans toutes les séries générales et techniques, avec 3 heures d’enseignement par semaine et une épreuve facultative au bac, où seuls comptent les points au-dessus de la moyenne. Le bémol, c’est que l’enseignement le plus important en cinéma-audiovisuel n’est pas dispensé en S, alors que la plupart des BTS métiers de l’audiovisuel privilégient les bacheliers au profil scientifique.


3 classes de mise à niveau cinéma-audiovisuel

 
Reste que si vous avez suivi l’option lourde et êtes titulaire d’un bac L, 3 classes de mise à niveau cinéma-audiovisuel, appelées MANCAV sont susceptibles de vous accueillir pendant 1 an. Situées à Nancy (54), Corbeil (91) et Sarlat (24), elles vous permettront d’acquérir les compétences techniques et scientifiques nécessaires à votre entrée en BTS, notamment si vous visez les options image et son, qui privilégient les bacheliers scientifiques. Pour les titulaires d’un bac L n’ayant pas suivi l’option CAV, la mise à niveau proposée porte sur les matières scientifiques alors que pour les bacheliers S, ES ou STI (option électronique ou électrotechnique), elle est axée sur la dimension artistique.


235 lycées concernés

 
Le principal problème, c’est que l’option cinéma-audiovisuel n’est pas disponible partout. Au cours de l’année 2007, 14.525 élèves des classes de seconde, première et terminale ont pu suivre une spécialité ou une option cinéma-audiovisuel dans l’un des 235 lycées qui proposent cet enseignement. 113 lycées cumulent option facultative et spécialité, 97 n’ont que l’option facultative et 23 lycées s’occupent uniquement de la spécialité proposée en série littéraire. L’inspecteur général de l’Éducation nationale Patrick Laudet espère que de nombreux établissements se saisiront de la réforme du lycée, qui s’appliquera à la classe de seconde en septembre 2010, pour développer l’enseignement d’exploration intitulé "création et activités artistiques". 54 heures d’enseignement, articulées entre connaissance théorique et rencontres de professionnels du secteur, pourront être consacrées à 4 domaines artistiques, dont les arts visuels et les arts du son.

> Pour en savoir plus, lisez Choisir le bon lycée pour mon enfant paru aux éditions l’Etudiant.
 

Les métiers de l'audiovisuel // (c)POUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les Métiers de l'Audiovisuel", par Isabelle Maradan.


Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !