1. Quel est le quotidien d’une maquilleuse pour le ciné et la télé ?

Quel est le quotidien d’une maquilleuse pour le ciné et la télé ?

Envoyer cet article à un ami

Radio, télé, ciné, animation, ou maquillage : vous nous avez posé des questions sur les formations et les métiers de l'audiovisuel lors des salons de l'Etudiant. Des inscriptions dans les écoles aux débouchés dans le secteur, les réponses extraites du livre d'Isabelle Maradan "Les Métiers de l'Audiovisuel", paru aux éditions l'Etudiant.

À Canal+, la chef maquilleuse gère aujourd’hui le planning d’une dizaine de personnes, principalement des femmes, intermittentes du spectacle, qui travaillent aussi ailleurs. "Il doit y avoir 1/3 de garçons dans ce métier. Ils se focalisent plutôt sur les effets spéciaux, les défilés, la pub", observe Laurence. Le métier de maquilleuse, Laurence Pinteau l’a appris vers 25 ans, à l’école des techniques du maquillage artistique Christian Chauveau, une école privée parisienne. La jeune femme a commencé à travailler à 16 ans, en tant que commerciale. N’ayant pas fait d’études, Laurence ne peut alors pas envisager une école de scripte. Elle opte pour le maquillage et décide de se payer une formation. La directrice de l’école lui annonce d’emblée un taux d’emploi de 0,02 % dans le cinéma. "Avec mon expérience déjà conséquente du travail je savais qu’il fallait faire des stages pour avoir une chance de montrer que je savais bien travailler, que j’étais capable de travailler en équipe. Et pour marquer aussi", note Laurence.

> Pour en savoir plus sur le métier de maquilleur et de décorateur, lisez "Les Métiers du cinéma" paru aux éditions l’Etudiant.


Le maquillage va de pair avec la lumière

 
Sur les tournages, Laurence Pinteau a appris la lumière, indissociable du maquillage. Un sujet qu’elle se rappelle avoir à peine effleuré en formation. Déterminée à apprendre, la maquilleuse n’hésite pas à aller vers le chef opérateur pour parler lumière et envisager le maquillage adéquat. Encore aujourd’hui, même en CDI, Laurence estime devoir toujours constamment se former et se remettre en question. L’arrivée de la haute définition a déjà profondément transformé sa manière de travailler pour la télé. "La HD, ça ne pardonne pas. Il faut faire un travail très fin, travailler en subtilité et couvrir au minimum avec des matières moins grasses qu’avant", détaille la maquilleuse. En ce moment, Laurence échange régulièrement avec un ingénieur de la vision pour mieux comprendre ce que le passage au numérique va changer côté lumière, et donc côté maquillage. Révolutions technologiques mises à part, l’adaptation est le quotidien de la maquilleuse. Laurence doit s’adapter très vite à la personne à maquiller, tenir compte de ce qu’elle aime ou n’aime pas, et faire attention à ce que le maquillage choisi corresponde au type d’émission. "On ne maquille pas quelqu’un pour une émission du soir comme pour une émission d’info. Je vois parfois des présentatrices de JT avec les yeux maquillés comme si elles sortaient en boîte. C’est inadapté", regrette Laurence.
 

Les métiers de l'audiovisuel // (c)POUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les Métiers de l'Audiovisuel", par Isabelle Maradan.


Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment travailler dans les métiers de la télévision, du cinéma et de la radio ? Quels sont les métiers de l'ombre, dans la production audiovisuelle ? Peut-on travailler dans l’audiovisuel sans avoir un statut précaire ? Que va devenir le statut des intermittents du spectacle ? Comment trouver des stages ou un premier job dans l’audiovisuel ? Dans l’audiovisuel, quels sont les métiers en rapport avec le son ? En quoi consiste le métier de producteur d’émissions de radio ? Témoignages de pros : le métier de producteur audiovisuel Comment commencer dans la production ? Peut-on réussir dans le milieu de la télévision si on n'a aucune relation ? Faut-il être journaliste pour présenter une émission de télé ou de radio ? Le témoignage de Mélissa Theuriau Comment devenir reporter ? Le métier de grand reporter n’est-il pas trop dangereux ? Quelle différence entre les métiers d'image à la télévision et au cinéma ? (Partie 1) Quelle différence entre les métiers d'image à la télévision et au cinéma ? (Partie 2) Quelles sont les différences entre un monteur pour la télé et un monteur pour le cinéma ? Un monteur peut-il travailler à la fois pour des pubs, clips, documentaires, reportages, courts et longs métrages ? Monteur, une sorte de réalisateur ? Décorateur, maquilleur, styliste et coiffeur peuvent-ils travailler pour la télé comme pour le cinéma ? Quel est le quotidien d’une maquilleuse pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un décorateur pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un coiffeur pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un habilleur pour le ciné et la télé ? Le piston dans le cinéma : mythe ou réalité ? Comment faire un premier film en tant que réalisateur ? Y a-t-il des écoles qui ouvrent à coup sûr les portes du monde du cinéma ? Cinéma d'animation contre cinéma classique : lequel a plus de débouchés ? Comment choisir sa formation aux métiers de l’animation ? Faut-il avoir suivi l’option cinéma-audiovisuel au bac pour être pris en BTS métiers de l’audiovisuel ? Faut-il un bac S pour entrer en BTS métiers de l’audiovisuel ? L’alternance dans l'audiovisuel : un bon moyen de se constituer un réseau pour trouver un emploi ? BTS métiers de l'audiovisuel : privé ou public ? Quel coût ? Que vaut le diplôme d’une école privée en audiovisuel ? Les formations universitaires d’audiovisuel sont-elles reconnues ?