Supinfogame : l’école des métiers du jeu vidéo, de l’interactivité et de la simulation

Par Jean-Michel Oullion, publié le 04 Septembre 2013
4 min

Partant du constat que la moitié des étudiants de Supinfocom, l’une des principales écoles de création numérique en France, rejoignaient l’univers du jeu vidéo, les responsables de l’école ont créé en 2001 une filière spécialisée : Supinfogame. Jean-Michel Oullion présente cette formation dans Les métiers des jeux vidéo et de l’animation, publié aux éditions L’Etudiant. Extraits.

Supinfogame a pour vocation pédagogique de former, sur des bases artistiques et informatiques, des professionnels de la production, de la conception, de la programmation, du graphisme ou du son, des game designers ou des chefs de projet.

Game design, infographie ou programmation

La formation de réalisateur vidéoludique se déroule sur cinq ans, selon un cycle initial et un cycle de spécialisation. Lors du cycle initial, accessible au niveau bac (toutes séries), les étudiants suivent tous le module management et gestion de production, et doivent choisir une spécialisation : game design, game art ou programmation.

Le management en game design permet de comprendre les phases de création d'un contenu vidéoludique et recouvre tous les savoir-faire mis en oeuvre dans l'organisation et le suivi de tout projet de jeu vidéo : objectifs, planning, budget, ressources, encadrement d'équipe, etc.

De son côté, le game art (l'infographie dans les jeux vidéo) englobe les disciplines artistiques, la production d'images numériques pour la création d'émotions et l'esthétique visuelle. Le tout au service des nécessités spécifiques de production de jeux vidéo (création de personnages, de décors, d'animation 2D/3D, d'effets spéciaux).

Quant à la filière programmation, elle s'adresse à tous les étudiants qui souhaitent programmer pour le jeu vidéo. Elle comprend des spécifications qui ont à voir avec le gameplay proprement dit, mais aussi avec la programmation d'outils, la programmation de bases de données ou encore la programmation sur réseaux sociaux.

Le cycle supérieur de spécialisation

Les années 4 et 5 constituent le cycle supérieur de spécialisation. Il est accessible aux titulaires d'un cycle préparatoire validé, mais également aux étudiants de niveau bac+3 ou ayant trois ans d'expérience professionnelle dans le jeu vidéo.

Les étudiants approfondissent les techniques et les mécanismes et suivent des enseignements complémentaires, notamment en programmation pour ceux qui optent pour cette filière. L'anglais technique professionnel joue un rôle important dans la scolarité.

La dernière année est en grande partie consacrée à la réalisation d'un projet en équipe (préproduction, production en vue du prototypage d'un jeu), en collaboration avec les étudiants des deux filières.

Le recrutement en trois étapes

L'admission à Supinfogame débute par une phase de présélection, puis par le concours d'entrée durant lequel, sur une journée, les étudiants planchent sur des tests écrits (contrôle de la créativité, de la culture générale, de la capacité d'analyse, etc.).

Enfin, un jury de professionnels juge à l'oral les aptitudes, la motivation et la capacité à s'exprimer en anglais. L'école recrute chaque année une vingtaine d'étudiants, pour environ 150 dossiers présentés. La formation coûte de 6.300 € par an (en première année) à 7.560 € par an(en cinquième année).

Des partenariats et des résultats

Supinfogame, qui a décroché une kyrielle de récompenses dans les festivals, enregistre un fort taux de placement puisque, selon les informations fournies par l'école, 95 % des étudiants des premières promotions ont trouvé un emploi dans l'industrie du jeu vidéo après six mois, certains "anciens" se distinguant à l'étranger (Canada, Australie, Chine, etc.).

À consulter aussi

Peut-on travailler dans le secteur des jeux vidéo avec un BTS ou un DUT ?
Quelles sont les écoles uniquement dédiées au jeu vidéo ?
Peut-on se former au jeu vidéo à l'université ?
Comment se former aux métiers des jeux vidéo sans passer par une école spécialisée ?

Les guides des métiers artistiques
- Le guide des études en arts et en audiovisuel, cinéma
- Le guide des métiers du cinéma et de l’audiovisuel
- Le guide des métiers d’art et de création

Les formations au jeu vidéo
Banc d'essai : le palmarès des écoles d'arts appliqués
Écoles d'art : comment ont-ils réussi à intégrer les prépas les plus sélectives ?
Comment intégrer une école d'art ?
Le banc d'essai des formations de cinéma et d'audiovisuel
Les formations et métiers de l'audiovisuel : nos réponses à vos questions
Irwin, en 2e année de cinéma d'animation 3D à Isart Digital (Paris)

Postuler dans les jeux vidéo
Postuler dans les jeux vidéo : comment gagner la partie
Vidéo : comment j'ai trouvé mon job d'animateur 3D

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !