1. La médiatrice de l'Éducation nationale : le dernier recours pour les étudiants
Boîte à outils

La médiatrice de l'Éducation nationale : le dernier recours pour les étudiants

Envoyer cet article à un ami
Les conditions de déroulement d'un examen peuvent faire l'objet d'un recours auprès de la médiatrice de l'Éducation nationale. // © Shutterstock
Les conditions de déroulement d'un examen peuvent faire l'objet d'un recours auprès de la médiatrice de l'Éducation nationale. // © Shutterstock

En 2014, plus de 2.000 étudiants ont envoyé une réclamation à la médiatrice de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur en cas de souci d'inscription, d'orientation, de bourse, etc. Une solution qui peut parfois se révéler efficace si la requête est justifiée.

Problèmes d'inscription, modalités d'examens mal expliquées ou appliquées, bourses non versées... Quand tous les recours ont été épuisés, les étudiants peuvent saisir la médiatrice de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur. En 2014, 35 % d'étudiants de plus qu'en 2013 ont fait cette démarche.

Des interventions justifiées

Mais à quoi sert cette médiatrice ? L'Etudiant a répondu à cette question dans un dossier détaillant de nombreuses situations. Si Monique Sassier, actuellement en poste, admet être souvent sollicitée “pour une note jugée trop faible”, elle ne promet pas de tout arranger... “Nous n'intervenons que lorsque c'est justifié, pas simplement parce que l'étudiant nous supplie de lui ajouter le point qui lui manque pour valider son semestre”, prévient-elle. En 2014, 84 % des dossiers sur lesquels la médiatrice est intervenue ont eu une issue positive. 

Problèmes en amont

Parmi les réclamations, 20 % relèvent du domaine des examens et concours (conditions, délais, déroulement, décisions, fonctionnement des jurys, équivalence de diplômes...). Mais la majeure partie (41 %) concerne des questions liées au cursus scolaire ou universitaire (inscription, orientation, affectation). Le signe d'un manque d'accompagnement des étudiants en amont.

Lire aussi sur EducPros : Rapport de la médiatrice de l'Éducation nationale : les lacunes de l'accompagnement des étudiants

Les propositions du rapport 2014

Le rapport annuel de la médiatrice préconise une refonte du bac, notamment de la notation. Le document pointe surtout du doigt les dysfonctionnements des commissions d'harmonisation des notes.

Le rapport propose également de “resserrer les liens entre les enseignants-chercheurs et les étudiants”, en donnant pour mission aux professeurs d'accueillir les étudiants dès la rentrée, de les aider dans une éventuelle réorientation, d'être davantage à leur écoute.

Autre mesure pour éviter le décrochage scolaire : donner, durant un semestre laissé libre lors d'un redoublement, la possibilité aux étudiants de préparer des unités d'enseignement du niveau supérieur.

Pour mieux accompagner les étudiants pendant leur cursus, le rapport incite également les universités à développer une véritable banque de stages, à organiser un dispositif d'aide aux stagiaires l'été, à ouvrir plus longtemps les bibliothèques universitaires ou encore à créer un opérateur social unique (santé, logement, bourse...). 

Pour aller plus loin : Le recours au médiateur de l’Éducation / Bourses étudiantes : du retard dans le traitement des dossiers ? / Des bourses pour financer vos études