1. Entretien collectif, mise en situation… les autres oraux des filières sélectives
Boîte à outils

Entretien collectif, mise en situation… les autres oraux des filières sélectives

Envoyer cet article à un ami
Les écoles de commerce et de gestion, ainsi que certaines formations universitaires, font passer des entretiens de groupe. // © Phovoir
Les écoles de commerce et de gestion, ainsi que certaines formations universitaires, font passer des entretiens de groupe. // © Phovoir

En plus de votre motivation, certaines formations souhaitent évaluer votre comportement au sein d'un groupe ou dans une situation professionnelle. Quels types d'épreuves organisent-elles dans ce but ? Décryptage extrait de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

L'entretien collectif

Certaines formations universitaires ou, plus généralement, les écoles de commerce ou de gestion font passer des entretiens de groupe. L'observateur décrypte votre comportement au milieu des autres : prenez-vous la parole, êtes-vous leader ou avez-vous tendance à vous renfermer, de quelle manière vous exprimez-vous, écoutez-vous les autres ou au contraire, coupez-vous systématiquement la parole ?

L'épreuve est délicate car l'étudiant se sent en concurrence directe avec les autres. Il s'agit d'observer vos interactions au sein du groupe, mais l'examinateur n'est pas là pour vous piéger ou vous mettre mal à l'aise, il veut simplement juger vos qualités d'écoute, de conviction, votre esprit de synthèse et votre esprit… d'équipe ! Abordez cette étape sereinement et dites-vous que vous jouerez tous les rôles au cours de cet entretien ; vous serez parfois silencieux, parfois maître de séance, l'important étant de rester mesuré en tout, de ne pas toujours être silencieux ou de ne pas toujours monopoliser la parole. Quelques petits trucs, néanmoins, à garder en tête : regarder les gens dans les yeux en leur adressant la parole, éviter le conflit, ne pas surjouer et ne pas mentir.

La licence professionnelle commerce option technico-commercial de Tours, par exemple, prévoit des entretiens par groupes de huit. À l'ESSCA (École supérieure des sciences commerciales d'Angers), l'entretien collectif consiste en une discussion d'environ trois quarts d'heure par groupe de cinq à six étudiants, autour d'une problématique simple qui ne nécessite aucune connaissance particulière, comme par exemple : “Comment pousser les jeunes à la lecture ?” ou bien “Vous êtes dans un quartier difficile, comment redorer l'image de votre lycée avec un budget de 1.000 € accordé par la mairie ?”.

L'entretien avec un psychologue

C'est ce qui vous attend dans certaines formations du secteur social et paramédical, comme dans certains centres de formation d'Initiatives, un organisme qui forme aux métiers du social et du médico-social. Le mot “psychologue” peut faire peur. Dédramatisez-le ! Dans des secteurs où l'on est amené à travailler avec des enfants ou des personnes malades, il est normal qu'un psychologue vérifie certaines qualités d'écoute ou d'empathie et de maturité. Il faudrait vraiment être très instable pour ne pas réussir cet entretien.

L'oral de mise en situation

Il permet d'évaluer un candidat en le mettant dans une situation professionnelle fictive. Il est utilisé par les écoles de commerce ou de gestion, ou par des masters professionnels pointus (master d'IEP, par exemple), mais également par les écoles de journalisme.

L'ESJ (École supérieure de journalisme) de Lille fait passer, pour son entrée en master JS (journaliste et scientifique), un “oral d'actualité scientifique” (épreuve d'admission) pour lequel le candidat reçoit une liste de six thèmes d'actualité – liés ou non à l'information scientifique – sur lesquels il est invité à réunir une information originale, à partir des sources documentaires traditionnelles mais aussi de rencontres, d'interviews, de reportages, etc. Les sujets lui sont donnés quelque temps avant et le jour de l'oral, il tire au sort un de ces sujets et présente son exposé devant plusieurs membres du jury pendant dix minutes avant que ceux-ci ne l'interrogent pendant les dix minutes suivantes. Exemples de sujets pour cet oral scientifique : L'année de la cristallographie ; Les clouds “l'informatique dans les nuages” ; Junk science ; Robots ; Les cellules souches ; Le financement de la recherche.

Dernier exemple, à l'ESCAET, les étudiants convoqués à l'entretien de motivation “ont un travail préparatoire à faire avant sur un dossier d'articles liés au monde du voyage (voyage de loisirs, voyage d'affaires, hébergement…) sur lequel l'étudiant revient en deuxième partie d'entretien avec le jury. Cela permet de tester leurs capacités d'analyse, de synthèse, de voir ce qu'ils ont retenu et comment ils le mettent en scène”, explique Constance Huckendubler, directrice de la formation initiale.

Cette épreuve redoutée des candidats sert à apprécier leurs compétences, leurs réflexes et leur capacité à mobiliser leurs connaissances dans le cadre d'une problématique de travail. Le mieux est de vous entraîner chez vous à parler d'un sujet qui est au cœur de votre formation, et ce dans un temps imparti. Vous pouvez même vous filmer, cela peut être très instructif sur les points à améliorer (tics de langage ou de comportement, clarté de l'exposé, etc.).

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”,
par Séverine Maestri.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Entretien collectif, mise en situation… les autres oraux des filières sélectives Admission en filière sélective : dans les coulisses d'un entretien de motivation