Études supérieures : accompagner son enfant dans son cursus d’orientation à l’aide du Groupe IGS


Par L'Etudiant Fab, publié le 19 Janvier 2022
9 min

Association reconnue pour ses méthodes pédagogiques innovantes, le Groupe IGS vient en aide à de nombreux étudiants depuis plus de 45 ans. En quoi solliciter des experts de l’orientation peut s’avérer un élément déclencheur dans le projet professionnel de votre enfant et comment pouvez-vous l’accompagner au quotidien ? Éléments de réponse.

Comment aider son enfant dans son orientation post-bac ?

En tant que parent, on a parfois peur de se montrer trop intrusif dans la vie de son enfant. Même s’il ne vous le montre pas forcément, il est sensible à votre intérêt pour le choix de ses études et son avenir professionnel. Savoir que l’on peut compter sur le soutien de ses parents dans une période stressante comme celle de l’orientation est particulièrement rassurant. Comment, alors, trouver le bon équilibre entre écoute, conseils et autonomie ?

Identifier ses besoins pour l’orienter vers des études adaptées

Pour l’avoir vu grandir et évoluer, vous êtes certainement la personne la mieux placée pour l’aider à identifier les filières et le type d’études qui pourraient lui correspondre. Bien entendu, si le but n’est clairement pas de lui forcer la main, vous pouvez grandement contribuer à le rassurer et à l’orienter vers une formation adaptée à ses besoins. Pour cela, vous pouvez par exemple prendre le temps de définir avec lui ses envies, ses forces, ses faiblesses et le guider pas à pas dans sa réflexion. Plus vous allez échanger de manière constructive sur le sujet avec votre enfant, plus il sera à même de trouver sa voie !

L’accompagner à des salons étudiants

Un moyen efficace de trouver des idées quant à son orientation post-bac est de parcourir les salons étudiants. Spécialisés dans un domaine en particulier ou au contraire volontairement généralistes, ces événements permettent à votre enfant de rencontrer des étudiants ambassadeurs et d’échanger sur diverses formations et possibilités de métiers.

Toutefois, arpenter les allées bondées d’un salon et aller à la rencontre de nombreux inconnus peut s’avérer intimidant, voire stressant pour certains étudiants. Si vous savez votre enfant timide ou réservé, lui proposer de l’accompagner peut le rassurer et l’encourager à aller de l’avant. À l’inverse, ne soyez pas vexé(e) si vous essuyez un refus ou que vous le sentez quelque peu réticent à votre présence. Certains enfants ont un profil plus autonome et préfèrent faire les choses par eux-mêmes, d’autant plus lorsqu’ils sont les principaux concernés. Pour autant, n’hésitez pas à lui demander si tout s’est bien passé et s’il peut vous présenter les formations qu’il a potentiellement repérées afin d’en discuter avec lui. En bref, montrez-vous bienveillant(e) et disponible.

L’inciter à découvrir de nouvelles formations

Si vous tenez à accompagner votre enfant dans son cursus d’orientation, vous avez tout intérêt à vous renseigner sur les filières et les métiers susceptibles de retenir son attention. Par ailleurs, on assiste depuis quelques années à un renouvellement dans le monde du travail, en grande partie dû à l’essor du numérique dans notre quotidien. D’après une étude publiée par Dell, 85 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Il est donc essentiel d’inviter votre enfant à inclure ce facteur dans sa réflexion.

Même s’il pense avoir trouvé la formation qui lui correspond, rien ne l’empêche de continuer à chercher et à se renseigner sur d’autres filières. De la même manière, vous pouvez vous aussi vous documenter sur les nouveaux cursus et métiers qui ont le vent en poupe afin de les lui présenter. En matière d’orientation, il est essentiel de se montrer curieux et de fuir les idées bien arrêtées.

Que faire si son enfant ne sait pas quoi faire comme métier ?

Les semaines défilent et votre enfant ne sait toujours pas vers quelle branche s’orienter ? Pas de panique, il est loin d’être le seul étudiant concerné, tout comme vous n’êtes pas le seul parent que la situation préoccupe. Afin de l’aider au mieux dans la construction de son projet professionnel, des solutions existent. Focus sur les choses à éviter et les bons réflexes à adopter pour accompagner son enfant dans son cursus d’orientation.

Éviter la pression autour de son avenir professionnel

Même si la situation s’avère parfois difficile à gérer pour vous et que l’inquiétude vous gagne, vous devez avoir conscience que c’est également le cas pour votre enfant, même s’il ne le montre pas. Vous voir anxieux à propos de son avenir n’est donc pas le meilleur moyen de l’aider, bien que ce soit parfaitement compréhensible.

Il arrive fréquemment que l’on pense bien faire en essayant de faire réagir son enfant, alors que cela peut au contraire l’inciter à se braquer. « Moi, à ton âge… ». Seulement voilà, vous n’êtes pas lui et vous n’avez pas étudié à la même époque. Projeter votre propre ambition sur lui n’apporte jamais de résultats très positifs. Pourtant, il vous faut l’être, positif(ve). S’il doute de lui, mettez en avant ses qualités et prouvez-lui qu’il a sa place dans de nombreux domaines. Pour aider votre enfant à se remettre en selle, vous pouvez par exemple lui demander de vous présenter deux à trois formations par semaine et prendre le temps de les analyser et d’en discuter avec lui. En résumé, il est essentiel de vous montrer positif(ve) et stimulant(e) pour rendre cette période d’orientation moins stressante pour vous comme pour lui.

Prendre rendez-vous avec des professionnels de l’orientation

Si votre enfant ne parvient pas à avoir le déclic en dépit de toute sa bonne volonté et de la vôtre, aller à la rencontre de professionnels de l’orientation est une solution à envisager. Il existe de multiples organismes dédiés. On peut par exemple mentionner les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) et les Centres d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ), des services publics répartis sur l’ensemble du territoire.

Vous avez également la possibilité de contacter des associations comme le Groupe IGS. À travers un accompagnement totalement personnalisé et gratuit, votre enfant fait le point sur ses envies et co-construit son projet professionnel avec des experts de l’orientation. Habitués à travailler auprès des lycéens et des étudiants, ces derniers sont au courant des nouveautés en matière de formation et sont les plus qualifiés pour conseiller les jeunes après avoir réalisé divers tests et entretiens en leur compagnie.

Accompagner son enfant dans son cursus d’orientation avec le Groupe IGS

Lorsque la situation coince, accompagner son enfant dans son cursus d’orientation avec une association spécialisée comme le Groupe IGS peut créer un déclic. Fondée en 1975, cette fédération d’associations à but non lucratif aide chaque année de nombreux lycéens dans leurs choix post-bac. Pour ce faire, elle se base sur une méthodologie grâce à laquelle l’enfant apprend à mieux se connaître avant de tester par lui-même certains modules de cours des formations souhaitées.

Une offre d’orientation conçue étape par étape

Pour aider votre enfant à trouver sa voie, le Groupe IGS utilise tout d’abord divers tests de personnalité. Conçus pour faire ressortir ses traits de caractère et ses centres d’intérêt, ceux-ci sont un excellent moyen de le guider vers les domaines et les métiers susceptibles de l’intéresser. En parallèle, un conseiller d’orientation suit votre enfant au cours d’entretiens personnalisés et établit avec lui une liste de formations à explorer et à expérimenter. L’objectif est donc de le préparer étape par étape à la construction de son projet professionnel.

L’immersion pour trouver sa voie professionnelle

Afin de savoir si un cursus nous plaît, le meilleur moyen reste encore de s’y confronter. C’est pourquoi le Groupe IGS propose à votre enfant de tester, à travers des modules de cours, si le contenu proposé dans une formation qui l’intéresse correspond à ses attentes. De la même manière, les jeunes ont la possibilité de participer à des ateliers de découverte de métiers auprès de professionnels ou d’échanger avec des étudiants ambassadeurs sur le programme de formation ou encore sur les spécificités de l’école visée.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !