1. Supérieur
  2. Licence / Université
  3. 10 bonnes raisons de choisir les études à l’université
  4. Choisir d’étudier à l’université pour ses formations d’excellence
Coaching

Choisir d’étudier à l’université pour ses formations d’excellence

Envoyer cet article à un ami

Les choses bougent à l’université. Non seulement les conditions d’études s’améliorent, mais les taux d’insertion professionnelle à la sortie progressent. Si vous pensez que la fac est une voie à éviter, voici 10 bonnes raisons de vous convaincre du contraire.

“Il faut faire la pub de nos doubles cursus : ils ne sont pas suffisamment connus !” Balthazar, Alice et Ariane, nouveaux étudiants en licence 1 à Paris, se réjouissent que l’Etudiant s’intéresse à leurs doubles cursus, sciences-histoire pour Balthazar et sciences-philosophie pour les filles, organisés entre l’UPMC (Université Pierre-et-Marie-Curie) et Paris-Sorbonne. Le principe de ces nouvelles formations : suivre deux cursus à la fois et obtenir les licences correspondantes.
 

Doubles cursus : pour se rapprocherdes programmes de prépas

 
Un choix qui implique deux fois plus de travail qu’en licence classique, mais qui s’accompagne aussi d’une ambiance plutôt conviviale, liée à des petits effectifs. Avec une trentaine d’heures de cours hebdomadaire, le programme se rapproche de celui d’une classe préparatoire. “Nos étudiants sont autant sollicités qu’en prépa : ils doivent avoir une forte motivation pour suivre les enseignements dans les 2 disciplines, relève l’enseignant responsable Jean-Gaël Barbara. Nous accueillons des jeunes venus de toute la France et même des DOM-TOM, qui ont souvent découvert nos formations sur Internet.”
 

De plus en plus de partenariats entre facs et grandes écoles

 
À l’instar de ces doubles cursus répartis entre 2 grandes facs parisiennes, de plus en plus d’universités proposent des formations qui n’ont rien à envier aux grandes écoles en termes de qualité d’enseignement comme de prestige du diplôme. La tendance est au décloisonnement des filières (associer le droit, l’économie et une langue vivante) et à la multiplication des partenariats entre les universités et les grandes écoles afin de proposer des doubles diplômes. Les classes prépas intégrées, notamment au sein des facs de sciences, permettent de cette façon de déboucher sur un diplôme d’ingénieur. Au final, des sciences et techniques aux sciences humaines en passant par le droit et l’économie, toutes les disciplines sont concernées par ces filières d’excellence.
 

Suivre en parallèle un cursus international

 
En s’inscrivant à l’université, on peut également suivre un cursus international. Ainsi, l’université franco-allemande propose pas moins de 145 cursus bi- ou trinationaux du bac au master (accompagnés d’une aide à la mobilité de 270 € par mois en 2009-2010). Revers de la médaille : la plupart de ces filières sont sélectives. Le recrutement se fait sur dossier, parfois tests (de langues) et, compte tenu du nombre élevé de candidats, qui peut atteindre plusieurs centaines, une mention bien au bac est généralement de mise.

Pour aller plus loin : Qui peut m’aider dans mon orientation postbac ? / Réussir ses études à l'université : la vérité sur 15 filières à la fac / Réussite en licence à l’université : quelles sont vos chances ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Choisir d’étudier à l’université pour trouver progressivement sa voie Choisir d’étudier à l’université parce qu’on aide à y réussir Choisir d’étudier à l’université pour des études à moindre coût… et qui peuvent rapporter Choisir d’étudier à l’université pour ses formations d’excellence Choisir d’étudier à l’université pour la qualité des enseignants et la recherche Choisir d’étudier à l’université pour se former à un métier et trouver un emploi Choisir d’étudier à l’université pour des études de proximité Choisir d’étudier à l’université : parce que ça ne s’apprend qu’en fac Choisir d’étudier à l’université pour des conditions d’études modernisées Choisir d’étudier à l’université parce qu’on vous informe mieux sur l’orientation et les métiers