1. 5 stratégies pour bien profiter du LMD
Décryptage

5 stratégies pour bien profiter du LMD

Envoyer cet article à un ami

Si le LMD est désormais un sigle bien connu... vous ne savez peut-être pas bien ce qu'il recouvre. Voilà cinq stratégies pour bien profiter de la réforme et en tirer le meilleur avantage.

Valider un semestre à Dublin, un autre à Prague, et poursuivre en année de master à Barcelone... C'était l'objectif premier de la réforme : que les fameux crédits ECTS (European Credit Transfer System), crédits capitalisables à vie qui forment désormais l'ossature de nos diplômes, puissent être transférables dans n'importe quelle université européenne. Aujourd'hui, 82 % des établissements supérieurs européens ont adopté un cursus sur le modèle 3-5-8. Malgré tout, il reste des points d'ombre au tableau...

Tout d'abord, des pays majeurs sont à la traîne, comme l'Allemagne avec près d’un tiers de ses cursus universitaires calqués sur la nouvelle architecture (avec des variations notables suivant les disciplines et les Länder). Ensuite, la réforme a, dans les faits, conduit à un foisonnement des formations, rendant l’offre beaucoup moins lisible, tant en France qu'au niveau européen.

Pour profiter un maximum de cette ouverture sur l'Europe, il faut savoir qu'il existe aujourd'hui un porte-folio europass. Il s'agit d'un porte-document officiel, reconnu au niveau européen, qui regroupe différents éléments destinés à valoriser votre parcours : un CV européen et un passeport de langues que vous pouvez télécharger et remplir vous-même mais aussi des documents à compléter par l'établissement qui vous envoie et celui qui vous accueille. Ainsi en est-il du supplément au diplôme européen qui se développe de plus en plus dans les universités sur tout le continent. Objectif : valoriser le diplôme à travers la description des stages, des options et des compétences professionnelles acquises. Renseignez-vous auprès du service scolarité de votre université pour savoir si votre établissement a déjà mis en oeuvre cette démarche. De grands groupes comme Bouygues, le Groupe Foncia ou Air France-KLM se sont déjà officiellement engagés à valoriser ces nouveaux outils d'évaluation des compétences. Au niveau national comme au niveau européen.

Sommaire du dossier
Mieux construire son projet professionnel Mieux « rebondir » Mieux s'orienter Être mieux cadré ou mieux encadrer