Après un bac L : études de psycho, une formation variée

Par Catherine Petillon, publié le 25 Avril 2013
3 min

Vous avez envie de devenir psychologue clinicien ? Vous rêvez de devenir profiler comme dans les séries télévisées que vous suivez ? Certes la psycho peut mener à cela, mais ce n'est qu'une petite part de la discipline. Et, dès le début de la licence de psychologie, vous allez aborder de nombreuses matières.

De nouvelles matières

"Certains ont pu avoir une première approche de la psychologie en cours de philosophie, en étudiant Freud ou encore Wallon et Piaget lors de cours sur le développement de l'enfant. À la fac, ils découvrent que la discipline recouvre en réalité un ensemble de champs variés", raconte Michel Grollier.

La psychologie clinique aborde la vie affective, les troubles psychiques, les troubles du comportement et leurs thérapies.

La psychologie cognitive étudie le fonctionnement humain dans différents domaines – la mémoire, la perception, l'intelligence, le langage...

Les cours de psychologie du développement vous feront travailler sur l'évolution de l'individu (du point de vue moteur, affectif, intellectuel, social...), de l'enfance à l'âge adulte.

La psychologie sociale s'intéresse, elle, aux interactions entre les individus – c'est-à-dire aux questions de communication, aux relations dans les groupes, les organisations, au travail.

Enfin, la psychophysiologie est consacrée aux bases biologiques de la conduite humaine et au fonctionnement du système nerveux.

Toutes ces matières sont abordées en licence, mais les facs peuvent mettre l'accent sur telle ou telle spécialité. Là encore, étudiez bien les descriptifs des cours, que vous trouverez en ligne sur les sites des universités.

Les mêmes fondamentaux

Certes la psychologie est une discipline que vous allez découvrir. Mais cela ne doit pas vous inquiéter car, dans un certain nombre de matières, vous pourrez vous appuyer sur vos qualités d'écriture et de synthèse, développées en terminale littéraire.

À l'inverse, n'imaginez pas trouver une formation qui n'aura rien à voir avec ce que vous avez fait jusqu'à présent. "Chaque année, on voit des étudiants qui s'inscrivent en psychologie parce qu'ils n'aimaient pas trop le lycée. Ils espèrent, en choisissant une matière nouvelle, trouver un enseignement totalement différent. Mais finalement ils doivent quand même faire des dissertations, lire des ouvrages...", souligne Marguerite Dumas. Les méthodes et les fondamentaux restent les mêmes.

À consulter aussi

Est-ce que je peux, avec un bac L ?
Avec mon bac L : est-ce que je peux réussir en droit ?
J'ai fait un bac L : la sociologie est-elle réservée aux bacheliers ES ?
Quel BTS après un bac L ?
Bac L : je suis fort en langues, quelles études postbac ?

La fac après mon bac L
Après un bac L : l'orientation à la fac
Après un bac L : l'université, c'est comment ?
Après un bac L, puis-je suivre des études d'art à la fac ?

Quoi d'autre, après mon bac L ?
Après un bac L : que faire si je ne veux pas aller à la fac ?
Quelle insertion professionnelle après un bac L ?

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !