Bacheliers 2020 : comment serez-vous accompagnés à l'université ?

Par Amélie Petitdemange, publié le 10 Juillet 2020
4 min

#Rentrée2020. Au regard du taux de réussite au bac 2020, vous devriez être plus nombreux à intégrer l'enseignement supérieur à la rentrée prochaine. Mais vous avez passé plusieurs mois de terminale à distance pendant le confinement. Les universités préparent donc un accompagnement renforcé.

Le taux de réussite au bac en 2020 est exceptionnel : 91,5%. Vous êtes près de 658.000 lycéens à être admis avant les rattrapages, soit 100.000 de plus qu'au même stade du calendrier en 2019. Une fois les rattrapages passés, cela devrait représenter un total de 35.000 bacheliers de plus cette année, estime la CPU (Conférence des présidents d'université).

Tous les titulaires du bac n'intégreront pas l'enseignement supérieur, mais les établissements s'attendent tout de même à des effectifs en hausse. Les universités craignent un fort décrochage, d'autant que vous avez passé plusieurs mois de terminale à distance. L'accompagnement sera donc renforcé pour aider tous les étudiants à réussir.

Lire aussi

Une rentrée en présentiel

"Notre première préoccupation, c'est une rentrée en présentiel pour les primo-entrants. Ils seront tous sur le campus dès les premiers jours et nous leur expliquerons le fonctionnement de l'université", a assuré Jean Chambaz, président de Sorbonne université, lors d'une conférence de presse le 9 juillet.

Une volonté partagée par la majorité des universités. L'université de Strasbourg, par exemple, a aussi fait savoir qu'elle favorisera les "première année" pour l'accueil en présentiel.

Les composantes s'organiseront ensuite au cas par cas pour vous accompagner. "Les facultés de sciences anticipent particulièrement des lacunes. Il y aura sans doute des enseignements supplémentaires pour que les étudiants aient rattrapé le niveau à la fin de l'année", a détaillé Benoît Tock, vice-président formation de l'université de Strasbourg, lors d'une conférence de presse le 10 juillet.

Lire aussi

Un accompagnement personnalisé

À Sorbonne université, les "première année" seront accueillis pédagogiquement de façon personnalisée à partir de début septembre. Une évaluation permettra notamment de déceler les éventuelles lacunes. Un dispositif de remédiation, qui permet d'améliorer ses méthodes d'apprentissage et ses connaissances selon ses besoins, sera ensuite proposé. Des tuteurs seront aussi recrutés pour vous accompagner vers la réussite.

"Nous avons l'habitude d'accueillir les lycéens, qui font toujours un grand saut lorsqu'ils entrent à l'université. Nous renforçons donc des dispositifs déjà existants", explique Alain Tallon, doyen de la faculté de Lettres de Sorbonne université. "Je crains une hausse du nombre de décrocheurs, un fléau qui peut atteindre 50% dès le premier semestre de L1. C'est là-dessus qu'il faut travailler."

Lire aussi

Renforcer le tutorat

Même son de cloche du côté de l'université de Reims Champagne-Ardenne, qui va renforcer son dispositif de remédiation. L'université veut aussi déployer le tutorat étudiant. "D'un côté, nous avons des étudiants qui ont besoin de travailler à côté de leurs études et ne trouvent pas de job. De l'autre, nous avons des nouveaux entrants qui ont du mal à suivre. Nous allons donc recruter davantage de tuteurs étudiants pour intervenir à l'université", assure Guillaume Gellé, président de l'université de Reims.

Il se veut pourtant rassurant et rappelle que les cours à distance n'ont concerné "qu'une petite partie de l'année". Tous les étudiants ne seront pas en difficulté, l'essentiel selon lui sera de personnaliser l'accompagnement.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !