1. Entrer dans un IAE en L3, M1 ou M2 : mode d’emploi
Bancs d’essai

Entrer dans un IAE en L3, M1 ou M2 : mode d’emploi

Envoyer cet article à un ami

Qui peut postuler dans les écoles universitaires de management ? À quelle sélectivité vous attendre selon les différentes spécialisations ? Tour d’horizon côté sélection.

Les formations proposées dans les IAE sont sélectives à l'entrée. Dans la plupart des cas, le cursus débute à partir de la troisième année de licence. Ces L3 peuvent être généralistes ou spécialisées (marketing-communication à Lille, comptabilité à Toulouse, etc.). Cependant, la majorité des étudiants rejoignent les IAE à partir du M1, voire du M2. À ce niveau, l'offre de spécialisations est beaucoup plus large.

Qui peut postuler en IAE ?

Pour les L3, tous les étudiants titulaires d'un bac+2 peuvent se porter candidats, qu'ils aient en poche une licence 2, un DUT (diplôme universitaire de technologie), un BTS (brevet de technicien supérieur), ou qu'ils soient issus d'une classe prépa... Si les spécialisations en éco-gestion, droit ou AES sont recommandées, les candidats issus d'autres disciplines (maths, sociologie, histoire, géographie, etc.) peuvent tout à fait postuler. Mieux vaut, dans ce cas, afficher sur son CV au moins un stage en entreprise.

Pour entrer en M1 ou en M2, même consigne. Si vous n'êtes pas issu d'une discipline directement liée à la gestion ou l'économie, des stages solides et une bonne connaissance du secteur visé sont nécessaires.

Quelle sélectivité en IAE ?

La sélectivité en L3 varie d'un IAE à l'autre. Ainsi, la L3 gestion de l'IAE de La Rochelle reçoit 425 candidatures pour 180 places. La L3 sciences comptables et financières (FI) de l'IAE de Caen a enregistré 229 demandes pour... 32 admis. A contrario, certaines L3 d'IAE plus petits acceptent les deux tiers des demandes.

En master, les demandes sont encore plus nombreuses. Les spécialités les plus demandées – CCA (comptabilité, contrôle, audit), MAE (master administration des entreprises), finance, marketing... – admettent en général entre 20 et 30 % des candidatures. Mais certaines, beaucoup moins... Ainsi, à l'IAE de Lyon, le master en management international (accrédité Epas) reçoit plus de 900 dossiers pour 100 places. Le master management des ressources humaines et des organisations n'est pas très loin en termes de sélectivité : 300 dossiers, pour 35 places.

En revanche, certains masters, plus ciblés, attirent moins de candidats et peuvent être plus accessibles : commerce, achats, management industriel, logistique. Les IAE proposent aussi des spécialisations originales moins demandées : management territorial, management des établissements de santé, gestion des entreprises sociales, gestion des universités... "Toutefois, ces masters recueillent en général des candidats très motivés, donc cela n'est pas systématiquement plus simple d'y entrer", souligne Arnaud Thauvron, directeur de l'IAE de l'UPEC.

Picto Formations - Palmarès des villes - 50*50pxPicto Formations - Palmarès des villes - 50*50pxRetour au sommaire
de notre banc d'essai des IAE.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Banc d’essai : côté études, des IAE très hétérogènes Banc d’essai : côté insertion, des IAE plus ou moins actifs Entrer dans un IAE en L3, M1 ou M2 : mode d’emploi Entrer en IAE : les clés d’une candidature réussie Entrer dans un IAE en L1 ou en L2 : des cas à part