1. L’université de Haute-Alsace en mode cocooning
Reportage

L’université de Haute-Alsace en mode cocooning

Envoyer cet article à un ami
Université Mulhouse -Vue aérienne du campus du Grillenbreit à Colmar // © Philippe Bohlinger
Université Mulhouse -Vue aérienne du campus du Grillenbreit à Colmar // © Philippe Bohlinger

L’UHA (Université de Haute-Alsace), la petite fac du sud… de l’Alsace. À proximité des frontières suisse et allemande, l’établissement s’attache à choyer son nombre réduit d’étudiants (7.500) grâce à son dispositif d’accompagnement. Pourtant, côté offre de formations, elle a tout d’une grande. Son créneau : créer des cursus qui répondent aux besoins de l’économie locale. Portrait de l’université.

L’UHA (université de Haute-Alsace), petite fac du sud de l’Alsace a pris l’habitude de choyer ses 7.500 étudiants. Et elle a bien l’intention de continuer à le faire ! Car dans cette université au croisement des frontières suisse, allemande et française, les promotions ressemblent davantage à des classes de lycée. Les étudiants profitent également des liens étroits noués avec le tissu socio-économique local sur les plans de la formation et de l’insertion. Seule la vie étudiante de ce jeune établissement (quarante ans en 2015) manque un peu de pêche… La faute à un éclatement des effectifs sur deux villes et cinq campus et à l’absence de structure inter-associative pour impulser une dynamique.

Sommaire du dossier
L’UHA : au plus près des étudiants et du terrain Guillaume, étudiant à l’ENSCMu, intégrée à l’UHA : son école de chimie lui donne des ailes