1. Supérieur
  2. Licence / Université
  3. La chimie en fac : Des experts sinon rien !
Coaching

La chimie en fac : Des experts sinon rien !

Envoyer cet article à un ami

Conçus à l’origine pour l’enseignement et la recherche, les cursus universitaires en chimie souffrent de la baisse du nombre de postes.

Catherine Beudon, responsable emploi-formation de l’UIC (Union des industries chimiques) n’est pas tendre : "Les cursus universitaires généralistes en chimie, que ce soit en licence ou en master, ont des difficultés à insérer leurs étudiants. Seules les formations construites en partenariat avec les industriels, comme les licences professionnelles, trouvent grâce aux yeux des entreprises." Le maître mot, c’est donc spécialisation. Plus la formation est pointue et précise, plus les chances d’insertion sont grandes. Hygiène-sécurité-environnement, chimie verte, contrôle qualité font partie des secteurs en vogue pour les chimistes de formation.

Pour aller plus loin : Réussir ses études à l'université : la vérité sur 15 filières à la fac / Le classement 2009 des prépas scientifiques / « J’hésite entre médecine et la fac de physique-chimie »

Sommaire du dossier
Après une licence, poursuite d’études obligée Après un master, spécialisation demandée Après un doctorat, des perspectives dans l’industrie La filière