1. Bac techno : comment s’organisent les cours à la fac ?
Coaching

Bac techno : comment s’organisent les cours à la fac ?

Envoyer cet article à un ami

Si l’université demande une bonne dose d’autonomie, la scolarité y est organisée de manière à guider les étudiants vers une spécialisation graduelle. Explications extraites du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

L'image des premiers cycles universitaires est souvent assez mauvaise chez les lycéens et leurs parents : effectifs de masse, déficit d'encadrement, faible exigence vis-à-vis des étudiants, laisser-aller généralisé. Certes, ces représentations sont en partie fondées, mais force est de constater qu'elles sont le plus souvent exagérées et que, surtout, si l'étudiant sait s'y prendre, s'organiser, développer son autonomie, il pourra y faire un très beau parcours.

Six semestres pour un premier cycle de licence


La scolarité à l'université est organisée en semestres. Vous serez évalué à l'issue de chacun d'eux.

Un premier semestre d'orientation (S1)

Ce semestre vous permet de découvrir les diverses spécialités d'un vaste domaine. Pour les bacheliers technologiques, les domaines le plus fréquemment choisis sont les suivants : droit, économie et gestion (pour les STG et certains ST2S), sciences, technologies et santé (pour les STI2D, STL, STAV, ST2S).

Trois semestres d'approfondissement (S2, S3, S4)

Ces trois semestres vous permettent de vous initier à divers enseignements entrant dans la composition d'une spécialité plus pointue que le vaste domaine découvert au premier semestre : le droit, par exemple. Mais n'oubliez pas que durant ces trois semestres on ne bénéficie d'aucune formation professionnelle : le but est d'acquérir les bases généralistes dans la spécialité choisie.

Dernière année de spécialisation (S5, S6)

Les deux derniers semestres de la licence sont ceux de la spécialisation. Vous pourrez choisir de vous orienter vers une formation professionnelle ou alors de poursuivre vers des études dites longues.

La voie de la professionnalisation
Si vous souhaitez bénéficier d'une formation professionnelle qui permet une insertion sur le marché de l'emploi à l'issue de la licence (L3), optez pour une troisième année de licence professionnelle (LP3).

Par exemple, à l'université de Montpellier-2, après avoir validé une L2 de sciences et techniques pour l'ingénieur, il est possible de poursuivre en licence professionnelle gestion automatisée des stations de traitement des eaux (il en existe bien d'autres !).

L'objectif est clair : dans ce cas, c'est l'insertion sur le marché du travail à l'issue de la LP3 qui est visée. La prolongation d'études en deuxième cycle master est possible, mais constitue un objectif secondaire.

Le chemin vers les études longues
Si vous préférez faire des études longues, et donc ne pas vous arrêter au niveau licence, il convient d'opter pour une troisième année de licence générale (LG3), et d'attendre un deuxième cycle master pour bénéficier d'une formation professionnelle.

Un principe à la fac : une professionnalisation progressive

Vous l'aurez compris, le principe des études universitaires, c'est celui d'une spécialisation très progressive, avec des possibilités de sortie avec des diplômes professionnels à bac+3, bac+5 ou bac+8. Si vous êtes à la recherche d'une formation immédiatement professionnalisée (dès l'après bac), un premier cycle universitaire n'est donc pas un bon choix pour vous.

Vous devrez inévitablement attendre d'entrer en troisième année (pour une licence pro) ou en quatrième année (pour un deuxième cycle master).

Les études immédiatement professionnalisées existent, mais pour cela il faut opter pour des études courtes (en STS, IUT ou en école spécialisée) ou longues (en grande école à recrutement niveau bac).

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac techno : les études à l’université sont-elles plus faciles ? Bac techno : comment éviter l’échec de la fac ? Bac techno : comment s’organisent les cours à la fac ? Fac : CM, TD, RAN, qu’est-ce que c’est ? Fac : comment sont évalués les étudiants ? Fac : comment fonctionnent les équivalences ? Intégrer une fac par équivalence en 3e année Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en cours de 1e année de fac ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en fin de L2 ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter après la L3 ?