1. Bac techno : les études à l’université sont-elles plus faciles ?
Coaching

Bac techno : les études à l’université sont-elles plus faciles ?

Envoyer cet article à un ami

La plupart des cycles universitaires sont accessibles sans sélection. Mais attention, entrer dans un cursus ne signifie pas automatiquement en ressortir avec un diplôme ! Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Il est facile d'entrer en première année d'université : aucune sélection à l'entrée ! (sauf cas particuliers). Mais c'est souvent ensuite que les choses se compliquent, surtout après avoir décroché un bac technologique. Les chances d'obtenir un diplôme de fin de premier cycle (une licence) ou de deuxième (un master) sont faibles.

Une entrée facile, une sortie moins évidente

Si on excepte le cas particulier de quelques filières de premier cycle universitaire (l'université de sciences économiques et de gestion de Paris-Dauphine ou les universités de technologie industrielle de Belfort, Compiègne, Troyes, ou encore diverses bi-licences) qui ont obtenu le droit dérogatoire de recruter leurs étudiants sur procédure de sélection, la quasi totalité des premiers cycles universitaires (hors IUT) sont d'accès libre pour tout candidat bachelier.

On a coutume de dire qu'à l'université le plus dur n'est pas d'y entrer, mais d'en sortir diplômé. Il faut savoir que tous bacs confondus, à peine plus de la moitié des entrants en première année parvient à se doter de la licence, parmi lesquels un gros quart y parvient en trois ans pile, et un autre quart en quatre ou cinq ans !

Et c'est encore bien pire pour les bacheliers technologiques. Ils sont chaque année moins d'un quart à atteindre le diplôme de licence (la moitié d'entre eux ayant besoin pour y parvenir de quatre ou cinq années d'études au lieu de trois).

L'obstacle de la première année

Force est de constater que les taux de réussite des bacheliers technos en premier cycle universitaire sont faibles (même s'ils réussissent tout de même mieux que les bacheliers pros). Cette remarque est d'autant plus importante que l'on observe qu'il n'en va pas de même dans les filières qui sélectionnent leurs étudiants à l'entrée. Les taux d'accès aux diplômes des bacheliers technos sont bien meilleurs en STS et en IUT, et plus encore dans les classes préparatoires et les écoles. Comment expliquer l'importance de l'écart de réussite entre les premiers cycles licences d'université et les filières sélectives ?

Sans sélection à l'entrée, le tri se fait ensuite

L'admission en première année du cursus licence étant le plus souvent non sélective, ce sont fréquemment les bacheliers les plus moyens, et donc les plus fragiles, qui se retrouvent à l'université. Le tri des étudiants se fait donc ensuite, principalement lors du passage de première en deuxième année et encore un peu entre la deuxième et la troisième année. Inversement, dans les filières qui sélectionnent à l'entrée, il n'est plus vraiment nécessaire de trier les étudiants car seuls les meilleurs sont déjà passés : la plupart d'entre eux poursuivent ensuite sans embûches leur parcours en deuxième année.

Une orientation largement par défaut

Selon Jean, professeur d'économie dans une grande université bordelaise (en filière AES – administration économique et sociale), il est clair que "plus de la moitié de nos étudiants de première année issus d'un bac techno (essentiellement des STG) sont venus chez nous par défaut. Ils auraient préféré une filière différente : une première année de STS, d'IUT, d'école ou encore une prépa techno, mais ils n'y ont pas été admis. Ils se sont donc inscrits en AES par défaut. Pour une trop grande partie d'entre eux, ils viennent donc chez nous faute de mieux, sans motivation, et fréquemment avec des connaissances et des compétences insuffisantes pour prétendre réussir à l'université". Il ne faut donc pas s'étonner dans ces conditions que tant d'entre eux échouent.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac techno : les études à l’université sont-elles plus faciles ? Bac techno : comment éviter l’échec de la fac ? Bac techno : comment s’organisent les cours à la fac ? Fac : CM, TD, RAN, qu’est-ce que c’est ? Fac : comment sont évalués les étudiants ? Fac : comment fonctionnent les équivalences ? Intégrer une fac par équivalence en 3e année Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en cours de 1e année de fac ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter en fin de L2 ? Bac techno : est-ce que je peux me réorienter après la L3 ?