La France en léger retrait dans le classement de Shanghai 2022

Par Nalini Lepetit-Chella, publié le 22 Août 2022
6 min

Le classement 2022 de Shanghai des "1.000 meilleures universités de recherche du monde" compte deux universités françaises de moins qu’en 2021. L’Université Paris-Saclay, première française, reste dans le top 20 mondial mais perd trois places, arrivant 16e.

La meilleure université d’Europe (hors Grande-Bretagne) selon le classement de Shanghai se trouve en France en 2022, comme chaque année depuis 2020. Il s’agit de l’Université Paris-Saclay, 16e du palmarès mondial publié le 15 août, l’Academic Ranking of World Universities (Arwu) dit classement de Shanghai. Mais Paris-Saclay y est classé plus bas que depuis sa création en 2020 : elle était 14e puis 13e en 2021.

Pour Estelle Iacona, présidente de l’institution, cette 16e position est une "fierté" et "conforte la stature internationale de l’université" : "nous sommes dans le top 20, ce qui était notre cible".

Lire aussi

Les premières universités françaises en légère baisse dans le classement de Shanghai 2022

Trois autres établissements français sont dans le top 100 : l’université Paris Sciences & Lettres (40e), Sorbonne Université (43e) et l’Université Paris-Cité (78e). Mais tous marquent le pas, après avoir fait une entrée remarquée lors de leur création issue du regroupement de plusieurs institutions, entre 2018 et 2020. Les universités Côte-d’Azur et Rennes 1 baissent également.

Deux établissements français sortent en outre des "1.000 meilleures universités de recherche du monde", selon le palmarès : l’Université Gustave Eiffel et l’Université de Poitiers. Cela porte le nombre d’institutions hexagonales classées en 2022 à 28.

Quatre établissements français parviennent cependant à tirer leur épingle du jeu en 2022 : l’Université Toulouse III-Paul Sabatier, l’Université de Lille, l’Insa Toulouse et l’Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, dont les rangs progressent.

Les États-Unis et le Royaume-Uni à nouveau en tête de Shanghai 2022

A l’échelle mondiale, les anglosaxons continuent à dominer le haut du classement, comme depuis sa création en 2003. Harvard est 1re ; suivent Stanford et le MIT, qui devance l’université britannique de Cambridge.

En tout, les États-Unis occupent 15 places du top 20 de Shanghai et le Royaume-Uni, trois. Seuls deux autres pays y figurent : la France, avec l’Université Paris-Saclay, et la Suisse, avec l’ETH Zurich (20e).

Lire aussi

Un classement qui évalue la recherche plus qu’un outil pour les étudiants

En analysant ces résultats, il faut bien comprendre ce qu’évalue ce classement pour en saisir la portée – et les limites. Ce palmarès est en effet "assez décrié par une partie de la communauté scientifique, qui déplore par exemple l’absence d’indicateurs relatifs à l’enseignement", souligne Daniel Egret, spécialiste des classements internationaux à PSL Université.

Selon lui, le classement de Shanghai n’est donc "pas le meilleur outil pour un étudiant qui se demande dans quel établissement aller faire des études de chimie ou d’agronomie." "Ces classements globaux mélangent des choses très différentes."

Toutefois, le palmarès "permet de rentrer dans la logique académique pour un étudiant qui ne connaît rien à ce monde, avant d’aller regarder des indicateurs correspondant à la filière qu’il vise", nuance Estelle Iacona. Tout en ajoutant que pour un élève à l’entrée du premier cycle universitaire (licence, bachelor…), "il est important de savoir quel accompagnement est proposé aux étudiants dans leur projet professionnel, ce qui ne figure pas dans le classement de Shanghai".

Six critères liés aux activités de recherche sont évalués dans le classement de Shanghai :
• le nombre d’enseignants-chercheurs prix Nobel ou médaille Fields (20% de la note) ;
• le nombre de "chercheurs très cités" (20%) ;
• le nombre d’articles publiés dans les revues Nature et Science de 2017 à 2021 (20%) ;
• le nombre d’articles dans le Science Citation Index-Expanded et le Social Science Citation Index en 2021 (20%) ;
• le nombre de diplômés prix Nobel ou médaille Fields (10%) ;
• la performance académique per capita : un score calculé à partir des cinq indicateurs précédents, divisés par l’effectif académique permanent (10%).

Lire aussi

Un palmarès utilisé pour accorder des visas aux étudiants ou jeunes pros

Le classement de Shanghai a par ailleurs un intérêt stratégique : certains pays l’utilisent dans leur politique d’attribution de visas, "pour identifier les universités dont il est intéressant d’attirer les étudiants", pointe Daniel Egret. Après le Brexit, le Royaume-Uni a ainsi créé une procédure "favorisant l’obtention de visas pour les étudiants des universités du top 50 des principaux classements (Shanghai, THE, QS…)". Par exemple, les titulaires d’un master souhaitant faire un doctorat au Royaume-Uni.

"Une politique très similaire a été mise en place à Shanghai, où l’obtention d’un visa de travail est facilitée pour les étudiants diplômés des universités du top 100 des principaux classements."

Tableau du top 50 mondial du classement Shanghai 2022

Etablissement Pays Rang 2021 Rang 2022 Evolution 2021–2022
Harvard University États-Unis 1 1 0
Stanford University États-Unis 2 2 0
MIT États-Unis 4 3 1
University of Cambridge Royaume-Uni 3 4 –1
University of California, Berkeley États-Unis 5 5 0
Princeton University États-Unis 6 6 0
University of Oxford Royaume-Uni 7 7 0
Columbia University États-Unis 8 8 0
California Institute of Technology États-Unis 9 9 0
University of Chicago États-Unis 10 10 0
Yale University États-Unis 11 11 0
Cornell University États-Unis 12 12 0
University of California, Los Angeles États-Unis 14 13 1
Johns Hopkins University États-Unis 16 14 2
University of Pennsylvania États-Unis 15 15 0
Université Paris-Saclay France 13 16 –3
University of Washington États-Unis 19 17 2
University College London Royaume-Uni 17 18 –1
University of California, San Francisco États-Unis 20 19 1
ETH Zurich Suisse 21 20 1
University of California, San Diego États-Unis 18 21 –3
University of Toronto Canada 22 22 0
Imperial College London Royaume-Uni 25 23 2
The University of Tokyo Japon 24 24 0
New York University États-Unis 27 25 2
Tsinghua University Chine 28 26 2
Washington University in St. Louis États-Unis 23 27 –4
University of Michigan-Ann Arbor États-Unis 26 28 –2
University of North Carolina at Chapel Hill États-Unis 29 29 0
Northwestern University États-Unis 34 30 4
Duke University États-Unis 32 31 1
The University of Melbourne Australie 33 32 1
University of Wisconsin – Madison États-Unis 31 33 –2
Peking University Chine 45 34 11
The University of Edinburgh Royaume-Uni 38 35 3
Zhejiang University Chine 52 36 16
The University of Texas at Austin États-Unis 41 37 4
The University of Manchester Royaume-Uni 35 38 –3
University of Copenhagen Danemark 30 39 –9
PSL Université France 38 40 –2
Karolinska Institute Suède 42 41 1
Kyoto University Japon 37 41 –4
Sorbonne Université France 35 43 –8
Rockefeller University États-Unis 42 44 –2
University of British Columbia Canada 42 44 –2
University of Minnesota, Twin Cities États-Unis 40 44 –4
The University of Queensland Australie 51 47 4
King's College London Royaume-Uni 47 48 –1
University of Illinois at Urbana-Champaign États-Unis 55 49 6
University of Maryland, College Park États-Unis 56 50 6

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !