Licence professionnelle produits culturels : une candidature atypique

Par Séverine Maestri, publié le 03 Decembre 2016
2 min

Connaissance du contenu de la formation, présentation de votre projet : votre lettre de motivation doit montrer que vous ne cherchez pas à intégrer une licence professionnelle produits culturels par hasard. Exemple avec quatre candidatures commentées, extraites de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

“Voilà une lettre totalement atypique mais qui cadre bien avec le personnage, résume l'IUT d'Issoudun. La candidate, titulaire d'un bac+2 en anglais, y est allée au culot, et ça a marché, y compris lors de l'entretien où elle a eu le même type de démarche décalée tout en gardant une véritable sincérité. C'est toujours très riche dans une promotion d'avoir un profil qui sort de la norme. Elle apporte des choses différentes. C'est aussi cela, constituer un groupe…”

Survolez les bulles pour lire les remarques.

Mieux vaut rappeler certaines évidences : si les lettres vous sont présentées ici sans en-tête (vos coordonnées, votre destinataire, la date) ni signature, les vôtres doivent impérativement contenir ces deux éléments.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”,
par Séverine Maestri.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !