1. Maths et informatique : en quête d’étudiants
Enquête

Maths et informatique : en quête d’étudiants

Envoyer cet article à un ami

Les cursus universitaires en mathématiques et en informatique peinent à séduire les jeunes. Pourtant, ces études exigeantes mènent à des débouchés plus diversifiés qu’on ne le croit : les mathématiques financières, la statistique ou la sécurité des réseaux. Autant de secteurs dans lesquels se placent les étudiants une fois diplômés.

Les formations universitaires scientifiques jouent également sur la complémentarité avec les autres filières de l’enseignement supérieur. "En mathématiques comme en informatique, la troisième année de licence fonctionne aujourd’hui comme un carrefour d’orientation, souligne Alain Trouillet, président de la CDUS – Conférence des doyens et directeurs d’UFR (unité de formation et de recherche) scientifiques. Certains de nos étudiants partent alors vers une école d’ingénieurs. À l’inverse, nous accueillons à ce moment-là des titulaires de DUT [diplôme universitaire de technologie] et de BTS [brevet de technicien supérieur] qui veulent poursuivre des études longues, ou des élèves de prépa intéressés par la recherche." D’autres viendront chercher une spécialisation en seconde année de master, après avoir obtenu un autre master ou un diplôme de grande école.

Sommaire du dossier
Maths et informatique : de bonnes conditions d'études Masters en informatique : l'embarras du choix Quel niveau pour réussir en licence ? Maths, informatique : MIAGE, une filière d’excellence Salaires à surveiller en informatique Maths et informatique : Conseil d’ancien