1. Partiels à la fac : conseils de dernière minute pour les réussir
Coaching

Partiels à la fac : conseils de dernière minute pour les réussir

Envoyer cet article à un ami
Les révisions de dernière minute des partiels : à chacun sa méthode. // © plainpicture/Oliver Rüther
Les révisions de dernière minute des partiels : à chacun sa méthode. // © plainpicture/Oliver Rüther

Les derniers partiels se profilent, avec la promesse d’un été farniente. Mais avant de se projeter au soleil, il est temps de réviser. Voici quelques conseils pour vos révisions de dernière minute.

Pas de miracle : à cette période de l'année, il est sans doute déjà trop tard pour apprendre tous vos cours en vue des partiels. Mais pas de panique pour autant. "Les étudiants savent beaucoup de choses, mais ne réalisent pas qu'ils les savent, affirme Nathalie Prince, professeure de littérature générale et comparée à l'université du Maine. L'idéal serait que les étudiants se rappellent qu'ils ont appris des choses tout au long de leur cursus, depuis l'école jusqu'à l'université !"

Si vous n'avez pas retenu vos cours sur le bout des doigts, ne négligez pas la méthodologie d'examen : "Les étudiants doivent en priorité relire les conseils de méthode donnés par leurs enseignants. S'ils ne savent pas élaborer un plan, le contenu ne risque pas d'être à sa place". Pour mettre toutes les chances de votre côté, et ce, jusqu'à la dernière seconde, voici cinq conseils à suivre.

1. Adopter le bon rythme de révisions

Même si c'est à la dernière minute, il faut s'organiser des temps dédiés au travail. "Mais pas toute la journée", estime Margaux, en master de lettres à l'université Paris 3 : "Des séances de deux-trois heures maximum, c'est suffisant. Après, le cerveau n'arrive plus à apprendre", assure-t-elle.

Quand réviser dans la journée ? À chacun son rythme. Certains arrivent mieux à travailler le matin, d'autres tard le soir. Quentin, en licence de STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) à Nantes, a tout planifié : "Je me lève le matin vers 8 h, je mange et je révise pendant 1 heure 30. Je fais du sport pendant une heure. Ensuite, je prends mon temps. Je me remets à mes révisions à 13 h 30. Je travaille 1 heure 30, je fais 20 minutes de pause, puis je reprends. Après une plus grande pause, je reprends le soir pendant une heure." Tybo, en fac d'anglais au Mans, conseille de s'endormir plus tôt que d'habitude pour mieux mémoriser durant la nuit.

Lire aussi sur Trendy : Exams, compets… Joue-la comme un athlète

2. Travailler avec des mots clés et des fiches

Pas la peine d'essayer de retenir l'intégralité du cours. Dénicher les éléments importants est la clé du succès. "La veille, je ne relis que les mots clés ou les grandes idées du cours", confirme Léa, étudiante en langues étrangères appliquées à l'université du Maine. Pour Émilie, en fac d'anglais, c'est tout un rituel : "Je prends une grosse inspiration, je me fais un thé, j'allume mon ordinateur et je lis tout ce que je peux en essayant de retenir les idées principales". Le mieux pour Florian, également en fac d'anglais, c'est de se préparer tout au long de l'année... à réviser à la dernière minute : "Je vais méticuleusement préparer mes notes pour que le travail soit prémâché".

Pour Nathalie Prince, les étudiants peuvent s'appuyer sur leur culture générale pour réussir. "Ils devraient être capables de mobiliser tout leur savoir au bon moment. Pour cela, ils doivent faire des fiches sur les livres lus et les films d'auteurs vus, une liste des musées ou expositions. Ils peuvent faire la différence sur des références un peu originales, insolites."

3. Réviser en fonction de sa mémoire

Avez-vous une mémoire visuelle, auditive, ou bien gestuelle, olfactive ? "C'est un peu bizarre, mais je suis visuelle et olfactive, confie Laurie, en licence pro d'administration publique à Poitiers. Si je dois réviser vite et bien, j'allume toujours une bougie en faisant des schémas." Le jour du partiel, un coup de parfum de la même senteur que sa bougie et le tour est joué !

S'il y a du par cœur à apprendre, Léa s'enregistre en train de lire ses cours, pour les réécouter le soir et le matin avant l'examen. Selon Florian, chez certaines personnes, on parle aussi de mémoire gestuelle : "par exemple, si vous mâchez un chewing-gum framboise en révisant, le jour du partiel vous vous souviendrez plus facilement de vos cours en mâchant à nouveau un chewing-gum framboise". Cela vaut le coup d'essayer !

4. Se vider la tête

Sortir prendre l'air, voir des amis, faire du sport ou se chouchouter... Autant de solutions pour décompresser et attaquer du bon pied les révisions. Si Joris, en biologie, commence à saturer de lire ses cours, il se permet de prendre des pauses : "Elles apaisent, mais ne doivent pas être trop longues. J'évite aussi les réseaux sociaux. Je continue à faire du handball et je me fais plaisir sur la nourriture !"

"Les révisions, moi, je les fais avant de dormir, après m'être vidé la tête, explique Florian. Je déconseille de s'y coller des journées entières parce que cela diminue la productivité. Le top, c'est de s'amuser, de se défouler quand on a du temps libre." La journée et les week-ends, il voit ses amis, et le soir il revient sur ses cours de manière plus sereine.

Lire aussi : Université : j'ai raté mes partiels, est-ce la fin du monde ?

5. Bien lire les consignes du partiel

Selon Nathalie Prince, "on voit trop souvent des étudiants se tromper d'exercice, arriver en retard, faire deux sujets de dissertation alors qu'ils doivent choisir entre deux propositions". Joris, avant même de s'installer dans la salle de classe, s'imagine déjà la question du partiel, en ayant lu ses cours point par point : "J'évite de stresser et de perdre mes moyens. Sur la feuille de brouillon, il faut lister toutes nos connaissance apprises, mais sans déballer tout le cours, au risque de faire un hors-sujet". Cette liste sert de pense-bête et permet d'avoir besoin le moins possible de faire appel à sa mémoire.

Au cas où, Simon, étudiant en licence de biologie à l'université du Maine, préconise : "En dernier recours, croyez en votre chance !"