1. Former des gérants de casino, une spécificité de l'UPEMV
Reportage

Former des gérants de casino, une spécificité de l'UPEMV

Envoyer cet article à un ami

Première fac en France par son nombre d'apprentis, l'UPEMLV multiplie les dispositifs pour booster l'insertion professionnelle de ses 11.000 étudiants. Développement de filières uniques en France (à l'image de celle de gérant de casino), multiplication des rencontres entre étudiants et pros, encouragement à l'entrepreneuriat… Zoom sur ce qui vous attend si vous optez pour cette université pluridisciplinaire située à 20 kilomètres de Paris, où seuls le droit et la santé ne sont pas enseignés.

Deauville, Enghien ou Cassis et leurs casinos vous font rêver ? La licence pro management des établissements de loisirs de l’UPEMLV est peut-être pour vous…


IFIS (Institut francilien d'ingénierie de services) - Université Paris-Est – Marne-la-Vallée
  La formation alterne entre 2 ou 3 mois dans les casinos et 1 mois de cours à l'IFIS (Institut francilien d’ingénierie de services) pour apprendre notamment les techniques de jeux, du droit, des probas…

 
Unique en France, la licence pro tourisme et hôtellerie spécialité management des établissements de loisirs de l’UPEMLV  forme les futurs assistants des directeurs de casino. Cette formation à bac+3 d’un an est dispensée en apprentissage ou en formation continue pour quelques professionnels des casinos.

Chaque année, entre 12 et 15 étudiants titulaires de 2 années de licence validées, d’un BTS (brevet de technicien supérieur) ou d’un DUT (diplôme universitaire de technologie) sont retenus sur la centaine de candidatures reçues chaque année. Toutes les disciplines (gestion, technique, sciences, langue, etc.) sont acceptées. Bon à savoir : les filles sont de plus en plus nombreuses à postuler.

 
Étape n°1 pour être sélectionné : décrocher un contrat avec un casino

 

Pour être sélectionné, il faut avant tout signer un contrat d’apprentissage avec un casino. “L’entretien avec les casinotiers ressemble à un entretien d’embauche. La motivation des candidats, les qualités de managers et humaines, la capacité à retenir des données techniques sont déterminantes”, explique Karim Fraoua, responsable de cette formation ouverte depuis 10 ans.

Tous les casinos de France peuvent former ces apprentis. Ils prennent en charge une partie des frais de transport et de logement pendant les périodes en entreprise.
 

Cours de distribution de cartes

 

La formation alterne entre 1 mois de cours à l’IFIS (Institut francilien d’ingénierie des services) de Serris (77) et 2 ou 3 mois dans le casino. À l’université, les apprentis apprennent les techniques de jeux comme la distribution des cartes, la machinerie de la roulette, le comptage des jetons, la rentabilité des tables, etc. Des cours de droit, de communication, d’économie, de nouvelles technologies, de probabilités… sont aussi au programme.

“Lors des périodes en entreprise, les étudiants occupent tous les postes du casino et finissent l’année sur des fonctions de quasi-encadrement”, précise Karim Fraoua.

 
100 % de diplômés embauchés

 
Développée en partenariat avec les acteurs du secteur comme Casinos de France, Groupe Barrière, Groupe Emeraude, Groupe Tranchant, Joa Groupe ou Cogit, cette formation place l’ensemble de ses diplômés, soit comme membres de comité de direction dans les grands établissements, soit comme superviseurs de salle de jeux. Leurs fonctions vont de la surveillance des jeux à l’animation d’équipe, au contrôle de la réglementation et de la gestion de clientèle ou au contrôle technique des tables de jeux.

“Au bout d’une ou deux années d’expérience, nos diplômés occupent des fonctions de cadre avec des salaires s’échelonnant entre 2.800 € et 3.900 € bruts mensuels”, assure Karim Fraoua.

Pour être nommé membre de comité de direction, il faut également obtenir l’agrément de la police judiciaire qui mène une enquête sur le demandeur et sa maîtrise de la réglementation des casinos. Une enquête auprès des futurs apprentis est également exigée comme pour tout salarié de casino. Les professionnels du casino et des policiers de la PJ interviennent d’ailleurs dans 60 % des cours de la licence sur la fiscalité, la réglementation ou les ressources humaines.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Former des gérants de casino, une spécificité de l'UPEMV Comment l’université de Marne-la-Vallée encourage l’entrepreneuriat étudiant Université Marne-la-Vallée : musclez votre anglais en licence de physique