1. Portrait de fac : l'université de Tours : la fac qui accompagne tous ses étudiants
Reportage

Portrait de fac : l'université de Tours : la fac qui accompagne tous ses étudiants

Envoyer cet article à un ami
Portrait de fac Tours : Maximilien, vice-président des étudiants. // © Caroline Franc
Portrait de fac Tours : Maximilien, vice-président des étudiants. // © Caroline Franc

À l'université François-Rabelais de Tours, les étudiants ne sont pas lâchés dans la nature. La fac pluridisciplinaire, qui compte environ 24.000 étudiants, est réputée pour ses efforts en faveur de l'orientation, la réorientation et l’insertion professionnelle, y compris des étudiants en situation de handicap. Autres atouts : sa recherche ou encore ses initiatives en matière d’entrepreneuriat. Zoom sur ces points forts.

À Tours, les jeunes sont partout. L'université François-Rabelais est en effet répartie du nord au sud de la ville, en plusieurs endroits. Les étudiants interrogés sont unanimes : il fait bon y étudier. Élise, en deuxième année de licence de droit, s'y sent ainsi "bien encadrée, même s'il nous est aussi demandé d'être autonome. C'est normal : la fac, ce n'est pas une école !". Cédric, également en droit souligne "la qualité des profs qui sont en plus toujours disponibles, après les cours ou par mail".

Marion, en 2e année de licence de psychologie, vante, quant à elle, la ville de Tours, "très dynamique et dotée d'un vrai sens de la fête"."Il y a une vraie considération pour les étudiants, nous sommes réellement pris en compte", résume Maximilien Bullet, vice-président étudiant de l'université (photo ci-contre).


Des locaux en cours de rénovation

Une ombre au tableau néanmoins : les locaux montrent quelques signes de fatigue et sont parfois exigus. Gaetan et Céline, en 3e année de licence lettres et psychologie, regrettent par exemple que "peu de salles informatiques soient mises à disposition et qu'il n'y ait pas non plus assez de lieux pour travailler en groupe".

En médecine, les amphis sont parfois tellement pleins que certains cours sont filmés et mis à la disposition des étudiants qui n'ont pas pu entrer. "La multiplicité des sites fait qu'on se sent plus attaché à sa filière qu'à l'université en elle-même", confie par ailleurs Alice, en 3e année de licence LEA (langues étrangères appliquées).

Consciente des inconvénients de cet éclatement et de la vétusté des bâtiments, la présidence de l'université indique qu'un programme de rénovation est en cours et devrait se prolonger dans les années à venir. À terme, seulement 6 grands sites subsisteront. Le futur tramway en cours de construction– la première ligne sera ouverte théoriquement en septembre 2013 – devrait également améliorer la circulation d'un lieu à l'autre...


Une fabrique d'entrepreneurs

L'université de Tours, c'est aussi plus de 40 laboratoires de recherche (ce qui fait de l'établissement la première institution de recherche publique en région Centre), un taux d'insertion professionnel global de 94 % des étudiants issus du 2e cycle et de nombreuses initiatives en matière d'entrepreneuriat. Concours Créa-campus, Semaine de l'entrepreneuriat, visites d'entreprises, rencontres avec des professionnels...

Portrait de fac Tours : Paul, l'un des étudiants La MOIP (Maison d'orientation et d'insertion professionnelle de l'université) multiplie les propositions et les dispositifs destinés à informer et accompagner tous ceux qui sont tentés par la création d'entreprise. Paul (photo ci-contre), en master droit et biotechnologie, est l'un des étudiants "relais" chargé de porter la bonne parole dans son UFR sur ces différentes actions. "On a la chance de pouvoir être aidé dans nos projets et d'avoir une ouverture sur le monde du travail, ce serait dommage de ne pas s'en saisir", explique-t-il.


Un soin particulier apporté aux étudiants handicapés

Enfin, l'université s'investit particulièrement en faveur des étudiants souffrant d'un handicap. Elle s'est notamment dotée avec le soutien du conseil général d'Indre-et-Loire de 4 postes numériques adaptés à différents types de handicaps, sensoriels et moteurs.

Au-delà de ses efforts en faveur de l'accessibilité, l'université tente d'accompagner ses étudiants handicapés en mettant en place des actions de sensibilisation. L'unité d'enseignement libre "Autour du handicap" est, par exemple, proposée aux étudiants de licence. Elle a pour objectif de diffuser la connaissance du handicap au sein de l'université.

La mission Handicap aide également à la mise en œuvre de projets existants ou à la construction de nouveaux projets et soutient les étudiants dans leur parcours. Ainsi, Florent, tétraplégique, vient d'obtenir son M2 (master 2) économiste d'entreprise avec la mention bien de l'université de Tours en étant major de sa promotion. Ghadir, quant à elle, est malvoyante. Après sa licence à Orléans, elle a réussi avec succès son master à Tours et a obtenu une bourse de la présidence de l'université pour son doctorat.


L'université de Tours en chiffres
24.000 étudiants dont 2.500 étrangers
7 UFR : arts et sciences humaines, droit, économie, gestion et commerce, lettres et langues, santé, sciences et techniques
2 IUT (instituts)
Plus de 1.300 enseignants et enseignants-chercheurs
Plus de 1.000 personnels
40 laboratoires et structures de recherche labellisées
183 millions d'euros de budget prévisionnel 2012(Source université 2013)

Sommaire du dossier
L'université de Tours, une fac qui a le sens de l'orientation