1. À Lille 1, la possibilité d’une formation tout en anglais
Reportage

À Lille 1, la possibilité d’une formation tout en anglais

Envoyer cet article à un ami
Suivant les cursus de l'université de Lille 1, les Français peuvent représenter entre un quart et un tiers d'une promotion, parfois davantage. // © Mathieu Oui
Suivant les cursus de l'université de Lille 1, les Français peuvent représenter entre un quart et un tiers d'une promotion, parfois davantage. // © Mathieu Oui

Zoom sur l'une des spécificités de Lille 1 : la possibilité de suivre des cursus en VO. Ouverture internationale et culturelle assurée !

Lille 1 propose 16 formations en anglais, un bachelor en business administration et 15 masters répartis dans les trois grands pôles de l'établissement : sciences et technologie, économie et management et enfin sciences-humaines et sociales. Même si ces filières visent plutôt un public étranger, elles ne leur sont pas réservées. Suivant les cursus, les Français peuvent représenter entre un quart et un tiers d'une promotion, parfois davantage.

"Dans le master Eurostudies en aménagement et développement urbain dont je suis responsable, les étudiants étrangers ne représentent qu'un tiers des quinze inscrits", relève François-Olivier Seys, vice-président chargé des relations internationales. Et l'on compte souvent des étudiants français ayant une double nationalité ou ayant grandi dans un environnement international.

Multiculturalisme et ouverture culturelle

Du côté des étudiants fortement sélectionnés à l'entrée (le master en e-global Business a par exemple reçu environ 200 candidatures pour 25 places), ce choix représente un effort supplémentaire. "Malgré mon bon niveau linguistique, avoir 8 heures de cours d'affilée dans une autre langue est assez éprouvant", témoigne Émilie, qui a suivi le master global e-business au département d'économie.

L'étudiante a cependant apprécié le caractère multiculturel de sa promotion, avec des étudiants venus de Russie, des États-Unis, d'Irak, d'Inde, de Chine ou du Brésil. "Il y a un lien très fort qui se crée au sein du groupe, s'enthousiasme la jeune femme. Les étrangers étant seuls et perdus, ils se retrouvaient spontanément entre eux et les Français les ont aidés à s'acclimater et à faire face aux démarches administratives. J'ai même dû me porter garante pour qu'un étudiant puisse louer un appartement."

Cette ouverture se retrouve aussi dans la confrontation à des enseignants étrangers. "Parmi nos intervenants, une juriste Bulgare spécialisée en cyber-criminalité s'est révélée passionnante, raconte Émilie. Cette experte conseille l'Union européenne en matière de protection des données et travaille en collaboration avec des anciens-hackers repentis. Du coup, elle avait des anecdotes incroyables à raconter."

Emilie-Master E business -Lille 1- Mathieu OUI
Diplômée d'un Master en global e-business en anglais, Emilie apprécie le caractère multiculturel et convivial des formations anglophones. // © Mathieu Oui

Développement des filières bilingues

En complément de l'offre de formation anglophone, l'université développe des filières bilingues, avec par exemple une licence biologie où l'on peut suivre des TD en anglais, pour un groupe d'une soixantaine d'étudiants au total.

"Nous avons souhaité ouvrir ces sections comme un prolongement des sections européennes du lycée", explique le vice-président aux relations internationales. Une formule qui selon ce dernier, peut intéresser des jeunes visant un parcours de recherche, qui se conjugue de plus en plus à l'international. "Il s'agit de préparer les étudiants progressivement à cette langue, jusqu'à les amener à une formation 100 % en anglais à partir du Master", conclut François-Olivier Seys.

Sommaire du dossier
Retour au dossier L'université de Lille 1 vue par ses étudiants À Lille 1, la possibilité d’une formation tout en anglais