1. À Paris-Diderot, l’engagement étudiant compte pour le diplôme
Reportage

À Paris-Diderot, l’engagement étudiant compte pour le diplôme

Envoyer cet article à un ami

Moderne et ouvert sur la ville : ce sont les caractéristiques du nouveau campus PRG (Paris-Rive gauche), qui accueille l'université Paris-Diderot. Formant aussi bien à la médecine qu'aux lettres, en passant par le droit, les arts…, l'établissement valorise en outre l'engagement étudiant dans ses cursus. Reportage et zoom sur des filières phares de cette fac.

L’université Paris-Diderot est l’une des universités les plus en pointe en matière de VEE (validation de l’engagement étudiant). Comme dans les grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs, donner de son temps dans une association est valorisé dans les études de façon très concrète.

 
Plus de 250 étudiants participants

 

Depuis 2005, une UE (unité d’enseignement) libre lien vers article 1 permet d’obtenir 3 crédits ECTS (European Credits Transfer System) pour 30 heures de bénévolat effectuées pendant un semestre. En 2011, 254 étudiants ont bénéficié de cette validation, un chiffre en progression régulière depuis le lancement de cette formule (117 VEE la première année). "Outre les 30 heures de bénévolat, les étudiants doivent rédiger un mémoire et le présenter devant un enseignant", explique Fouzia Zerari, l’enseignante en charge du dossier. Une façon de vérifier le sérieux de l’implication et d’éviter que la VEE ne soit qu’un moyen facile d’obtenir des crédits.

 
De l’environnement à l’accueil des étrangers

 

Parrainage de collégiens du quartier (au sein de l’association Zup de co), assistance aux étudiants handicapés, tuteurs pédagogique, etc., les types d’engagement sont très divers. Benoît Antoine, aujourd’hui en L3 génie de l’environnement, a choisi d’effectuer en 2011 sa VEE comme parrain d’étudiants étrangers. "Je les aidais à effectuer leurs démarches administratives. Je participais également à l’organisation de sorties pour leur permettre d’être en contact avec des Français et, ainsi, leur éviter l’isolement." Avec les 6 autres étudiants parrains, Benoît a ouvert un groupe Facebook pour proposer des sorties collectives.

 
Dynamiser les associations

 

En 2012, en tant que président de l’association Impacts environnement, Benoît encadre 3 étudiants, qui effectue leur engagement étudiant au sein de celle-ci. Leurs projets portent sur des actions de réduction du gaspillage au resto U ou sur la sensibilisation aux questions environnementales. Selon Benoît, la VEE est un atout pour les associations qui recherchent des bénévoles. C’est aussi un moyen de donner "un élan" à l’engagement. Même si la démarche "pour encadrer" demande beaucoup d’implication, l’expérience est positive pour tous.


L'engagement étudiant : un supplément au diplôme à la place des crédits
Depuis la rentrée 2011, les étudiants peuvent également valider leur engagement dans le cadre d’une UE facultative. Cette fois, les 3 crédits ne comptent pas dans l’obtention du diplôme mais s’inscrivent dans le "supplément au diplôme". Ce document officiel regroupe les compétences académiques et extra-académiques acquises lors des études. Les étudiants les plus impliqués sont récompensés lors d’une fête par un chèque culture.

Sommaire du dossier
Retour au dossier À Paris-Diderot, l’engagement étudiant compte pour le diplôme Licence LEA de Paris-Diderot : une filière très pro La licence pro rédacteur technique de Paris-Diderot : un pied à la fac, l’autre en entreprise La licence MASS de Paris-Diderot : une filière à deux facettes Le master ISDD à Paris-Diderot : l’informatique à la rescousse de la recherche sur les médicaments