1. Portrait de fac : reportage à l'université Toulouse-1
Reportage

Portrait de fac : reportage à l'université Toulouse-1

Envoyer cet article à un ami

À Toulouse, pour étudier le droit, l’économie ou la gestion, c’est à l’université Toulouse-1 Capitole que cela se passe. Reportage dans cette fac de 17 000 étudiants, qui propose des cursus variés.

Qui a dit qu’une licence devait être la même pour tout le monde ? Cultiver les filières à géométrie variable, c’est la spécialité de Toulouse-1 Capitole. Des cursus intensifs pour ceux qui en veulent plus, des filières sélectives, des écoles universitaires : telle est la marque de fabrique de cette université de 17 000 étudiants, spécialisée en droit, économie et gestion, et située en plein centre-ville.



Installée dans le bâtiment principal - l’Arsenal - la fac de droit a créé, il y a 2 ans, son « Collège ». Cette filière d’élite, accessible en L2 (licence 2) et s’étalant sur trois ans, est réservée à ceux qui ont obtenu plus de 12/20 de moyenne en L1 (licence 1). À Toulouse-1, on peut aussi suivre des licences bilingues en droit-anglais et droit-espagnol, avec une année obligatoire à l’étranger. Ou encore une bilicence éco-droit.

Derrière l’Arsenal, un agréable jardin ouvre la voie vers les berges de la Garonne, où se trouve la Manufacture des tabacs. Dans cette ancienne usine, encore dotée de hautes cheminées roses, est installée TSE (Toulouse School of Economics). Car c’est bien en économie que Toulouse-1 a acquis une réputation internationale. TSE attire des enseignants-chercheurs du monde entier, et les étudiants commencent à se passer le mot. La sélection pour intégrer TSE s’effectue à la fin de la L2, après deux années préparatoires en licence d’économie simple ou bidisciplinaire (éco-maths, éco-informatique, éco-gestion).



Quant à l’IAE (Institut d’administration des entreprises), école de management de Toulouse-1, il a pris ses quartiers dans des bâtiments surannés tout en briques et tuiles roses, appelés « les anciennes facultés ». Sélectif, cet institut propose avant tout des masters professionnels (comptabilité, marketing, finance…), qui permettent de se spécialiser dans les métiers de l’entreprise.

Toulouse-1 en chiffres
- Nombre d’étudiants : 17 200
- Taux de boursiers : 31 %
- Nombre d’inscrits en L1 : 2 958
- Taux d’étudiants étrangers : 20%
- 565 enseignants-chercheurs- Budget : 87 millions d’euros
- 16 unités de recherche dont 4 UMR (unités mixtes de recherche)
- 30% de recrutement d’enseignants-chercheurs à l’étranger
- 110 thèses soutenues par an- Campus de Toulouse : 75 000 m2

Source : chiffres 2010-2011

Sommaire du dossier
Toulouse School of Economics, une "grande école" pour les matheux À Toulouse-1, les licences bilingues en droit attirent des cracks Toulouse-1 : rencontre avec trois assos étudiantes sur le campus