Portrait de fac : reportage à Rennes 1 : la grande bretonne

Par Virginie Bertereau, publié le 15 Mars 2012
4 min

À Rennes 1, les étudiants qui en ont "sous le pied", comme ceux qui ont besoin d’être plus accompagnés dans leurs études, sont choyés. L’université bretonne personnalise les parcours pour contribuer à la réussite et à l’insertion professionnelle de ses étudiants. Portrait d’une fac qui innove, dans l’une des villes les plus étudiantes de France.

Rennes 1, 25.000 étudiants, une ville à elle toute seule. "En début d’année, il me fallait une carte pour me repérer", indique Jolanda, étudiante en L1 de biologie. L’université bretonne, pluridisciplinaire, dispose de 19 composantes et s’étale sur une dizaine de sites et 3 grands campus à Rennes : Beaulieu (sciences, environnement, mécanique, électronique, philosophie), Villejean (santé) et Centre (droit, sciences économiques, gestion).


Le cloître de la faculté de sciences économiques qui compte près de 2.500 étudiants.

« Nous avons la réputation d’être une fac de "bosseurs" comparée à Rennes 2 [la fac de lettres, langues, sciences humaines et sociales, NDLR], souvent en grève », plaisante Vanny, étudiante en 2e année de licence nutraceutique. Pour illustrer cette pseudo-rivalité, des étudiants ont monté deux petits films remplis d’autodérision : "Rennes 2, plus qu’une fac, un concept"  auquel répond "Rennes 1, plus qu’un concept, une fac".
 

3 parcours : "sur-mesure", "équilibre", "défi"
  

Pas de doute, on vient bien à Rennes 1 pour étudier. Vanny, mais aussi Laurent (ancien élève de l’IUT – institut universitaire de technologie –, génie biologique d’Avignon), Philippe ou Aude, tous étudiants en licence nutraceutique, sont venus chercher une filière pointue que l’on ne trouve pas partout. À Rennes 1, c’est le cas dans plusieurs domaines, "des axes prioritaires" existent pour la recherche : Europe, environnement, vie et santé, matériaux, télécommunications (le Minitel vient de Bretagne).
Ici, on propose 3 parcours aux étudiants, selon leur profil : les parcours "sur-mesure" (pour les étudiants qui rencontrent des difficultés, qui ont des conditions d’études spéciales), les parcours "équilibre" (classiques) et les parcours "défi" (pour les étudiants qui veulent acquérir et développer des compétences). L’idée est de créer une émulation entre les élèves pour augmenter globalement leur réussite. Mais aussi d’attirer des jeunes qui ne s’orienteraient pas à la fac par défaut, mais bien par choix.

 
Stimulation collective

 

Parmi les filières phares de Rennes 1 figurent donc des prépas aux écoles d’ingénieurs, des parcours internationaux en droit, des sections internationales en économie-gestion-AES, en biologie ou encore une filière 100% en anglais de l’IGR-IAE (Institut de gestion de Rennes - Institut d’administration des entreprises), "le plus ancien des IAE", selon son directeur.
L’université dispose d’un laboratoire d’économie expérimentale qui permet de travailler sur des cas concrets en salle de cours. Ou encore d’un pôle d’excellence en L1 et L2 de droit : les 20 meilleurs élèves de chaque semestre bénéficient de cours complémentaires d’ouverture.
Les étudiants bénéficient aussi du tutorat en cas de difficulté. Ils sont accompagnés dans l’élaboration de leur projet professionnel à travers des cours de méthodologie, d’information sur les métiers, la recherche de stage ou d’emploi, les réorientations.

 
Une vie étudiante riche

 

Mais on sait aussi se changer les idées à Rennes 1. "La vie associative, ici, est très développée. Les associations se regroupent pour mener des projets en commun. Des soirées mais pas seulement. Par exemple, une collecte de vêtements est organisée en décembre-janvier", indique David, 20 ans, étudiant en M1 de marketing originaire de Quimper.


L'entrée du Diapason, lieu de vie, de sport et de culture de 4.000 m2 sur le campus de Beaulieu.

L’université dispose d’un service d’aide à la vie étudiante composé de 3 pôles : handicap, associativité (de 80 à 90 projets étudiants sont financés chaque année), et information et services à l’étudiant. Côté culture, impossible de ne pas citer le Diapason. Un haut lieu de vie, de sport et de culture de 4.000 m² situé sur le campus de Beaulieu. Un complexe à l’image de la fac : dynamique.


L'université Rennes 1 en chiffres
– 24.623 étudiants en 2010
-2011 dont 7.541 à Beaulieu, 8.244 dans le centre, 5.890 à Villejean.
– 219 formations nationales.
– 10.665 diplômes délivrés.
– 3.826 personnes au service de l’enseignement supérieur et de la recherche.
– 1.844 enseignants-chercheurs et enseignants.
– 1.078 doctorants.
– 279,4 millions d’euros de budget.
– 110 bâtiments.
– 2,4 millions d’euros de dotation pour la Fondation Rennes 1.
– 40 unités de recherche.
– 3.027 étudiants étrangers.
– 81 projets étudiants financés.
– 4.714 étudiants inscrits à un sport.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road